Navigation Web et applications 3D peuvent maintenant cohabiter

Par 24 novembre 2008
Mots-clés : Smart city

Rogue est un browser pour consulter des pages web tout en s'immergeant dans les mondes en ligne, sans risquer une interruption de l'application nécessaire à l'exécution de l'univers virtuel.

Après la consultation du Web 3D à partir de pages Web classiques, on va enfin pouvoir faire l'inverse : naviguer dans le Web classique à partir du Web 3D ! Les amateurs de 3D le savent : il est souvent compliqué de s'immerger dans un univers virtuel tout en faisant de la navigation classique sur le Web. C'est notamment le cas pour bon nombre de jeux en ligne. Pour ces derniers au moins, le problème est en passe d'être résolu : GotGame a conçu Rogue, un navigateur Internet directement accessible à partir de la plupart des mondes numériques. Basé sur WebKit ainsi que la plate-forme AIR d'Adobe, ce moteur permet à son utilisateur de consulter ses mails, d'écouter de la musique ou de regarder des vidéos. Ce, sans avoir besoin de quitter le jeu ni sans risquer une quelconque "crash" applicatif.
WebKit & Adobe AIR
Une bonne partie du temps passé par les gamers devant leurs écrans d'ordinateurs est en effet consacrée à attendre la connexion d'autres participants ou le téléchargement de nouveaux jeux. Problème : pour surfer sur le Web, il faut réduire la fenêtre consacrée au jeu, ce qui peut faire "planter" l'application ou du moins ralentir ses performances. Selon GotGame, l'utilisation de son navigateur embarqué affecte à peine les performances du jeu auquel il est intégré. L'application a en effet été conçue de façon à ce qu'elle impacte aussi peu que possible l'expérience de jeu. Comme pour tout navigateur classique, l'utilisateur de Rogue peut choisir d'ouvrir une ou plusieurs fenêtres et / ou onglets. L'un des principaux avantages de ce navigateur est l'activation d'un mode transparence.
Mode transparence
Il sert à naviguer sans perde de vue ce qui se passe dans l'univers virtuel dans lequel on est immergé. Rogue a été spécifiquement conçu pour les amateurs de jeu vidéo. Mais la problématique à laquelle il répond concerne à peu près tous les univers virtuels et autres applications Web en 3D. Lesquelles, parce qu'elles sont très gourmandes en données et en puissance de calcul, sont difficilement consultables en mode multifenêtre. Jusqu'à présent, une personne immergée dans un mode virtuel ne peut par exemple accéder à la carte de cet univers que si elle dispose d'un second poste. On attend donc avec impatience un navigateur analogue à Rogue mais qui soit adapté à tous les univers virtuels et pas exclusivement les jeux en ligne.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas