On ne coupe pas le cordon !

Par 23 décembre 2009
Mots-clés : Europe

L’arrivée d’un nouveau-né est toujours un événement majeur dans les familles. Moi, par exemple, ma sœur, eh ben….. Non rassurez-vous, je ne vais pas vous raconter la naissance d’Anna (ma délicieuse petite nièce qui est le plus beau bébé du monde)…mais plutôt vous expliquer comment accéder à la maternité même quand l’entrée vous y est refusée.

Famille ou amis proches, vous ne vous sentez pas concernés ? Détrompez-vous, l’épidémie de la grippe H1n1 a  incité de nombreuses maternités à limiter les visites aux seuls papas... Bien sûr, il y a le téléphone…Mais après 9 mois d’attente interminable, on a généralement qu’une seule envie : voir enfin la petite frimousse du nourrisson.

La solution ? C’est Skype. Le logiciel gratuit de téléphonie sur Internet propose aux maternités un visiophone qui, connecté au Wi-Fi de l'hôpital, permet aux jeunes mamans via caméra interposée de pouvoir dialoguer gratuitement avec leurs proches. Finies les irruptions intrusives de l’arrière arrière grande tante crachant ses "areu areu" au dessus du berceau. Terminé les cinquante personnes dans la chambre de la maternité le samedi après-midi alors que la jeune maman n’a qu’une envie : dormir !! Envolée la déprime du frérot coincé à Paris alors que la maternité de soeurette est à plus de 300km (oui oui ça sent le vécu !).

En Loire-Atlantique, la clinique Saint-Herblain teste le procédé depuis plus d’un mois. "Les jeunes mamans et leurs famille sont très satisfaites de ce système", a expliqué à L’Atelier Madame Adam, sage-femme cadre à la polyclinique de l’Atlantique. "Forcément, au début, il y avait une certaine frustration, mais le virus se propage et il faut préserver la santé des nouveaux-nés. Les familles abordent l’événement avec philosophie et c’est en somme un bon système pour ne pas séparer trop longtemps les gens".

Le procédé a même révélé d’autres avantages. "Il y a beaucoup moins de monde dans les couloirs. Nous avons ainsi plus de temps pour nous occuper des mamans… qui ont-elles aussi le temps de pouponner : c’est la zen attitude !".

Reste que ce logiciel ne remplacera pas "LE" moment ultime, tant redouté et tant apprécié : "Tu veux lui donner le biberon ?".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas