Nous ne devrions plus avoir de francs dans nos poches le 10 février 2002.

Par 02 juillet 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Le Comité national de l’euro propose de limiter la période de double circulation francs/euros à six semaines au lieu des six mois au maximum prévu dans le traité de Maastricht. Selon l’accord interv...

Le Comité national de l’euro propose de limiter la période de double
circulation francs/euros à six semaines au lieu des six mois au maximum
prévu dans le traité de Maastricht. Selon l’accord intervenu hier, le
franc devrait donc disparaître de la circulation le 10 février 2002. Dans
ce cas, dès novembre 2001, non seulement les distributeurs de billets et
les parcmètres devront être modifiés, mais il faudra aussi fournir des
fonds de caisse en euros aux commerçants, à condition toutefois que la
Commission européenne ait donné un avis favorable à la mise en circulation
anticipée d’euros en 2001.
De toute façon, les particuliers pourront échanger leurs francs contre des
euros auprès de leur banque jusqu’au 30 juin 2002 et aux guichets de la
Banque de France pendant dix ans.
(Les Echos Libération 02/07/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas