Nous ne sommes pas prêts de faire un MBA...

Par 15 juillet 2009
Mots-clés : Amérique du Nord, Europe

"Le GMAT devient le seul examen autorisé par la CNIL à utiliser la biométrie pour empêcher la substitution de candidat". Voici le titre d'un communiqué de presse. Et là je pense à tous les tricheurs de la terre qui se disent que c'est la fin d'une belle période. Celle où un ami proche et surtout doué en anglais allait passer ce test d'anglais à sa place...

Oui car le GMAT n'est autre que le test d'anglais à destination des étrangers le plus reconnu... Pas un simple TOIC ou Toefl, mais bien le test qui nous ouvrait les portes d'Harvard ou autre Oxford. Le GMAT c'est la porte d'entrée dans les MBA les plus prestigieux.

Trop d'arnaques ? En tout cas dorénavant en France, il faudra montrer ses veines. En effet, le test utilise la technologie PalmSecure de reconnaissance du réseau veineux de la paume de la main. Pas besoin d'ouvrir, le système utilise les infra-rouges pour faire une image du réseau veineux qui est convertie en gabarit biométrique. Ainsi plus de triche possible !

Enfin voila ce test est autorisé par la CNIL. Premier d'une longue série ? Avec 86 % de réussite au bac les nouveaux lycéens ont de justes raisons de s'inquiéter quant à la vérification d'identité qu'ils auront dans les années à venir.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas