Pourquoi ne pas utiliser une salle de réunion en ligne. Grâce aux offres

Par 07 août 1997
Mots-clés : Digital Working, Europe

de Genesys et de France Télécom, fini les problèmes de transports, le coût des salles de conférence, la gestion des agendas. Déjà utilisé par les sociétés multi-sites dans des secteurs économiques d...

de Genesys et de France Télécom, fini les problèmes de transports, le coût
des salles de conférence, la gestion des agendas. Déjà utilisé par les
sociétés multi-sites dans des secteurs économiques divers comme la grande
distribution, la banque, le transport ou l'industrie, se rassembler par
téléphone est simple. Un animateur ou ccordinateur fixe un rendez-vous
téléphonique. A l'heure prévue, les participants situés en France ou à
l'étranger composent un numéro ou se font appeler. A condition de
respecter des règles de bonne conduite, la réunion se déroule et s'achève
sans limite de temps. Pas besoin d'investir en lignes ou en matériel.
Contrairement à France Télécom, Genesys (28 MF de chiffre
d'affaires)concentre son activité sur la téléréunion et a particulièrement
soigné son service. L'animateur dispose d'un numéro de téléphone ou de
Téléréunion que composent les participants. Il est possible, sans même
prévenir Genesys, de se réunir au dernier moment, 24 h sur 24, 7 jours sur
7.
Le système de réservation prévu par France Télécom s'utilise lui jusqu'à 5
minutes avant la réunion par minitel, serveur vocal ou par un opérateur.
Le service est également disponible à toute heure du jour et de la nuit.
Afin d'assurer la confidentialité de la réunion, Genesys a mis au point un
logiciel de pilotage commercialisé 2 500 HT contrôlant également l'accès à
la réunion. Sur un écran de PC, des indicateurs localisent les personnes
présentes et les orateurs "Ce n'est pas un outil indispensable, c'est un
confort, notamment lorsqu'il y a plus de 20 intervenants en
communication".
Pour France Télécom, le système de réservation est le garant de la
confidentialité puisque l'on connait le nombre de participants. A tout
moment, le serveur indique à l'animateur le nombre de personnes
connectées, chaque entrée et sortie lui étant signalé par un bip.
L'abonnement proposé par Genesys revient à 2 000 HT par an avec une
communication facturée 1,55 F/minute et par participant.
Deux types d'abonnement sont proposés par France Télécom : 200 F HT par
mois pour le simple (un numéro) et 300 HT par mois pour le collectif
(jusqu'à 5 numéros). Les abonnés ne payent pas les réservations par
minitel et serveur vocal. Pour les clients occasionnels, elles sont
facturées 75 F HT. En revanche, le tarif de 75 F HT est unique par heure
réservée et par participant.
Telereport de Genesys consigne depuis peu le contenu des discussions.
Sous 24 heures, le compte-rendu est adressé sur papier, disquette ou par
transfert de fichier.
La réunion par téléphone est, selon les deux opérateurs, un complément
économique de la visioconférence qui convient davantage aux réunions
importantes comme les assemblées générales. Selon Olivier Fourcade,
directeur commercial de Genesys "le marché avec deux opérateurs est
sous-développé. Avec la dérégulation des télécommunications prévue pour
1998, il y aura l'arrivée de nouveaux intervenants qui apporteront
forcément du dynamisme".
(Action Commerciale - août 1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas