NEC Computers et AOL Europe signent un accord stratégique pluriannuel.

Par 12 décembre 2001
Mots-clés : Digital Working, Europe

AOL Europe, l’un des principaux fournisseurs européens d’accès Internet, de services en ligne et de e-commerce, et NEC Computers, sixième constructeur d’ordinateurs personnels en Europe, viennent de...

AOL Europe, l’un des principaux fournisseurs européens d’accès Internet,
de services en ligne et de e-commerce, et NEC Computers, sixième
constructeur d’ordinateurs personnels en Europe, viennent de signer un
accord stratégique pluriannuel de distribution.
NEC CI va préinstaller le service AOL et le système de messagerie
instantanée AOL Instant Messenger sur ses modèles de bureau et portables
Packard Bell à travers l’Europe, notamment au Royaume-Uni, en France et en
Allemagne. Les deux sociétés vont travailler conjointement à la migration
des abonnés de Planetis, l’actuel fournisseur d’accès de NEC CI, vers le
service AOL.
Les utilisateurs bénéficieront des services d’AOL Europe et des contenus
et des prestations de NEC CI: e-learning, multimédia et divertissement
(jeux en ligne, musique et vidéo à la demande), ainsi que des mises à jour
logicielles déjà préinstallées sur les PC Packard Bell.
Les services en ligne d’AOL seront disponibles dés janvier 2002 sur la
gamme actuelle de modèles de bureau et de portables Packard Bell utilisant
Microsoft Windows XP.
NEC CI et AOL Europe veulent également renforcer leur présence sur de
nouveaux marchés européens et discuteront d’initiatives marketing
conjointes concernant de nouvelles technologies comme le haut débit, le
sans fil et d’autres services interactifs.
Récemment, les services AOL ont franchi les 5 millions d’abonnés en Europe
et figurent parmi les leaders du marché en terme de temps passé. Selon
MMXI, la durée de connexion aux services d’AOL Europe surpasse de plus de
300 % celle de ses principaux concurrents.
Pour sa part, la marque Packard Bell, détenue par NEC CI, détient en
Europe 10,5 % des parts de marché de micro-ordinateurs domestiques au 3ème
trimestre 2001 (source Dataquest, novembre 2001).
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/12/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas