NEC enregistre une perte semestrielle nette de 48,8 milliards de yens.

Par 25 octobre 1999
Mots-clés : Smart city

Au premier semestre de son exercice 1999/2000, clos en mars 2000, le groupe électronique japonais NEC a réalisé un chiffre d'affaires de 2.267,5 milliards de yens, en progression de 7,3 % par rap...

Au premier semestre de son exercice 1999/2000, clos en mars 2000, le
groupe électronique japonais NEC a réalisé un chiffre d'affaires de
2.267,5 milliards de yens, en progression de 7,3 % par rapport au premier
semestre de l'exercice 1998/1999, et dégagé une perte nette de 48,8
milliards de yens, contre 19,7 milliards un an plus tôt.
Le groupe table néanmoins sur un bénéfice net de 10 milliards de yens pour
l'ensemble de l'exercice et sur des ventes de 5 000 milliards de yens.
L'affaiblissement du prix des composants électroniques, la hausse du yen
et les coûts de restructuration pour améliorer la rentabilité des filiales
sont à l'origine, selon le groupe, de l'aggravation de la perte.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas