NEC et Intel s'allient pour développer leurs services au Japon.

Par 29 septembre 1999
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Bien que rivaux dans les activités électroniques, les deux groupes vont relier leurs services respectifs pour offrir au Japon, via leurs divisions Biglobe et Intel OnlineServices, des services globa...

Bien que rivaux dans les activités électroniques, les deux groupes vont
relier leurs services respectifs pour offrir au Japon, via leurs divisions
Biglobe et Intel OnlineServices, des services globaux d'Internet.
Numéro deux mondial sur le marché des semi-conducteurs, NEC veut faire
passer le nombre des abonnés de Biglobe (deuxième fournisseur japonais
derrière Nifty (Fujitsu)), de 2,7 millions aujourd'hui à plus de 10
millions d'ici 2002.
Rappelons que sur la même période, le nombre total d'utilisateurs à
Internet au Japon devrait passer de 15 à 30 ou 40 millions.
Intel proposera un panel de services sur le service de Biglobe.
Une base de services Internet, implantée par Intel OnlineServices à Tokyo,
sera opérationnelle à partir de 2000.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas