Sur le Net, l'activisme écologique stimule le business

Par 04 février 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

CarrotMob revisite la notion d'achats groupés en proposant aux internautes de se réunir pour mettre en compétition des magasins selon des critères écologiques. Ils sont ensuite invités à y faire leurs achats.

Agir en faveur de l'environnement est un levier de compétitivité pour les commerces. Voilà l'argument de l'américain CarrotMob, qui propose aux consommateurs d'utiliser des outils communautaires pour mettre les magasins de quartier en concurrence sur des critères écologiques. Le fonctionnement, remarqué par Netxplorateur, est simple : les internautes s'inscrivent sur la plate-forme de la start-up et attendent qu'une vente soit organisée à proximité de chez eux. Si le produit les intéresse, ils rejoignent la communauté, qui met en compétition tous les magasins référencés pour voir qui répondra de la manière la plus favorable à une proposition d'action écologique.
Utiliser le 2.0 pour concilier business et écologie
Celles-ci peuvent être de plusieurs ordres, comme l'engagement d'investir une partie de ses bénéfices dans la mise en place d'installations peu énergivores. La boutique qui a fait la meilleure offre (plus grand pourcentage de réinvestissement ou de reversement à une association...) est localisée. Les internautes s'engagent ensuite à aller acheter leurs produits chez elle afin de la récompenser de son initiative. Selon ses concepteurs, le but de CarrotMob est de combiner objectifs business et développement durable. Un certain nombre de compagnies souhaite s'impliquer sur le secteur de l'environnement sans pour autant mettre de côté ses objectifs de rentabilité.
Un engagement sur le long terme
Il s'agit aussi de permettre au client d'acheter les produits de son choix tout en ayant un comportement le plus respectable possible au niveau de l'environnement. Ce, en profitant du Net pour fédérer des groupes. Une première opération a été réalisée dans une épicerie. En quelques heures, les responsables du magasin, qui s'étaient engagés à investir 22 % des recettes dans leurs infrastructures, ont encaissé près de 10 000 dollars. Ce qui devrait leur permettre d'économiser près de 900 KW/h une fois leurs nouvelles installations déployées. Le site rappelle que pour fidéliser une communauté de consommateurs, les magasins doivent s'engager à poursuivre leurs initiatives sur le long terme. Reste à savoir comment la plate-forme pourra vérifier que les objectifs affichés ont été respectés.

Haut de page

1 Commentaire

Nous avons lancé des "CarrotMobs" a Londres aussi (www.carrotmobuk.org) mais on trouve que c'est un engouement passagé - la première a attire beaucoup de monde mais le deuxième beaucoup moins. C'était beaucoup de travail à organiser pour peu d'effet.

En ce moment, nous travaillons sur la prochaine version - www.9carrots.org - qui prend l'idée principale du CarrotMob et le transforme en organisme viable.

Soumis par Jonathan Melhuish (non vérifié) - le 05 février 2009 à 10h36

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas