[Netexplo] Le tatouage devient incontournable dans le suivi médical !

Par 13 février 2013 1 commentaire
Tatouage

Le tatouage électronique, suivant la tendance de l’épuration des appareils médicaux, permettrait de remplacer les électrodes traditionnellement utilisées pour récolter les données biologiques.

A l'instar de l'université de Toronto, il y a quelques mois, le tatouage électronique à usage médical proposé par le professeur Nanshu-Lu de l’Université Américaine d’Austin (Texas) pourrait aller plus loin que la simple analyse du PH de la peau des sportifs. En effet, ce tatouage, dont l'équipe fondatrice est l'une des lauréates du forum 2013 Netexplo, se présente sous la forme d'un patch à la fois flexible et étirable, et permettrait aux médecins et à leurs patients de renoncer aux électrodes traditionnelles et intrusives jusqu’à présent utilisées. Ce nouvel outil de surveillance médicale, également indolore pour le patient (l’épiderme le tolérant facilement), permet de mesurer l'activité cardiaque, cérébrale ou musculaire d'un patient, sans lui retirer sa liberté de mouvement.

Une méthode de surveillance qui rassure les patients

Jusqu'à présent ce tatouage permet déjà de relever les données biologiques des patients qu'il renvoie ensuite vers un ordinateur. Et dans le cas de malades chroniques, il permet d’évaluer le diagnostique à distance et de surveiller l’évolution de sa maladie de manière continue, offrant ainsi un côté rassurant pour le patient. De plus, sa discrétion fait que le patient peut vivre normalement sa vie et n’a plu lu sentiment d’apparaître comme « malade » dans le regard des autres, ce qui peut lui donner la force de combattre la maladie. Encore en phase de test, il devrait être très prochainement utilisé dans de nombreuses applications médicales, à savoir la chirurgie ou les études sur l’activité du cerveau. Nashu Lu cherche aussi à développer un tatouage capable d’enregistrer les informations et d’y répondre de manière appropriée.

L’avenir du tatouage électronique

Par exemple en délivrant un flux d’électricité dans le cœur lorsqu’une crise cardiaque est détectée ou même en délivrant le médicament approprié en temps réel quand une anomalie liée à une maladie en particulier fait son apparition. De plus, il pourrait être également utilisé dans le secteur du jeu vidéo. Ainsi, l’application d’un tatouage sur la gorge d’un utilisateur de jeux vidéo permettrait de détecter les commandes vocales en distinguant les mots tels que « gauche » ou « droite » et donc contrôler un appareil électronique à distance. On peut cependant se demander si cet instrument médical de surveillance en temps réel n’est pas une entrave à la vie privée car si ces capteurs parviennent à terme à mesurer nos humeurs et motivations, bon nombre de marketeurs seront intéressés par l’utilisation de ces données.

Haut de page

1 Commentaire

ils se lachent en ce moment les scientifiques pour ma part j'ai envie de leur dire stop

Soumis par zaza (non vérifié) - le 30 mars 2013 à 16h07

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas