Netgear verse 700 000 dollars pour avoir menti sur ses débits Wi-fi

Par 29 novembre 2005
Mots-clés : Smart city

Netgear accepte un règlement à l'amiable de la class-action (action collective) qui avait montré que l'entreprise avait menti sur ses débits. Cette entreprise informatique devra verser 700 000...

Netgear accepte un règlement à l'amiable de la class-action (action collective) qui avait montré que l'entreprise avait menti sur ses débits. Cette entreprise informatique devra verser 700 000 dollars pour mettre fin aux poursuites engagées en juin 2004. Le fabricant d'accessoires réseau devra également fournir 25 000 dollars d'équipements à des oeuvres caritatives.

Les consommateurs ayant acheté des dispositifs sans fil (routeurs, clé USB) entre janvier 1999 et novembre 2005 obtiendront une remise de 15 % sur l'achat d'un nouveau dispositif sans fil, toujours dans les termes de l'accord.

NetGear a également accepté de modifier ses campagnes publicitaires pour ses dispositifs sans fil. L'entreprise précisera, à partir de maintenant, que les débits annoncés sont des débits maximaux et que "le débit réel peut varier" selon plusieurs facteurs.

"Netgear a accepté cet accord pour éviter de nouvelles dépenses et de nouveaux troubles à cause de ce procès qui s'étend et pour se libérer de toute réclamation ou controverse qui ait un rapport avec ses publicités", déclare l'entreprise dans un communiqué.

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/11/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas