Neuf Cegetel renoue avec la rentabilité

Par 11 septembre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Sa prochaine entrée en Bourse aurait-elle stimulé Neuf Cegetel? Au moment où elle lance une introduction qui pourrait faire partie des plus importantes de l'année (4,5 milliards d'euros...

Sa prochaine entrée en Bourse aurait-elle stimulé Neuf Cegetel ? Au moment où elle lance une introduction qui pourrait faire partie des plus importantes de l'année (4.5 milliards d'euros pourraient ainsi être levés), Neuf Cegetel vient de publier ses comptes et annonce un redressement spectaculaire de sa situation financière. Ces recettes permettront la distribution du premier dividende en 2007 au titre de l'exercice 2006.
 
Comment expliquer ce redressement ? Selon Les Echos, la réduction des effectifs peut être invoquée. Depuis le rachat de Cegetel, le nombre d'employés est en effet passé de 3.600 à 2642. La baisse des investissements pourrait aussi intervenir, suite à la "fin du déploiement massif du dégroupage". Neuf Cegetel annonce dans son communiqué une croissance globale de 3 %, générée par le téléphone fixe traditionnel à 47% et les services de données comme l'ADSL à 42%. Elle précise que sa politique de revente de services auprès du grand public (+13%) et des entreprises (+8%) compense nettement la baisse de celle auprès des opérateurs (-6%). Une croissance plus forte est attendue au second semestre 2006.
 
Les perspectives s'annoncent positives pour l'opérateur : le cash flow opérationnel devrait doubler en rythme mensuel entre début 2006 et fin 2007. Enfin, la marge brute d'exploitation de 20 % devrait être atteinte pour la fin 2006 au lieu de 2007. Des bénéfices en hausse et une entrée en Bourse pour Neuf Cegetel. La mise en place d'un réseau très haut débit en fibre optique à Paris pour Free : la course au premier opérateur alternatif sur le marché français que mènent les deux groupes s'annonce pleine de péripéties...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 11/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas