Newmonday lance un service de chasse de tête.

Par 12 février 2001
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Issu d’une joint venture entre VNU nv, l’un des plus grands groupes d’édition et de communication mondial, et Randstad Holding nv (3ème position mondiale sur le marché du travail temporaire tous se...

Issu d’une joint venture entre VNU nv, l’un des plus grands groupes
d’édition et de communication mondial, et Randstad Holding nv (3ème
position mondiale sur le marché du travail temporaire tous secteurs),
newmonday, présent à ce jour en Belgique, France, Grande-Bretagne et
Pays-Bas, dispose d’une base de données qualifiée de 350 000 CV en Europe,
dont 38 000 CV en France.
Aujourd’hui, Newmonday lance un service de chasse de tête, appliquant les
règles de déontologie de l’APPEI.
Nexmonday, préalablement à chaque mission de recrutement, étudie
gratuitement la faisabilité de la recherche. Une fois la mission acceptée,
newmonday propose une présélection de 2 à 7 candidats correspondant aux
profils concernés et présente une short-liste qualifiée à l’entreprise.
Newmonday cherche principalement à toucher des personnes titulaires au
minimum d’un bac +4, ou ayant une rémunération moyenne annuelle de 350 000
F, ou pouvant justifier d’une ancienneté de 10 ans dans le même secteur
d’activité.
Les entreprises font appel à Newmonday pour pourvoir principalement des
postes de spécialistes, essentiellement dans les secteurs des IT, de
l’ingénierie, de la vente/marketing, de la finance/comptabilité, des
ressources humaines …
Les annonces en ligne restent 8 semaines sur le site et peuvent être
modifiées à tout moment. En permanence, le site présente une moyenne de 1
500 annonces pour les cadres. Le service est totalement gratuit pour les
candidats. Le dépôt d’offres d’emploi revient, pour l’entreprise entre 2
500 F HT par poste à 75 000 F HT (pack illimité pour six mois).
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/02/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas