La NFC est l'avenir du paiement sur mobile

Par 16 juillet 2008 1 commentaire

Les téléphones portables équipés de la technologie de communication en champ proche pourraient générer 75 milliards de dollars de transactions de paiement en cinq ans.

Le marché des puces NFC, des téléphones portables qui en sont équipés et des services qu'elles permettent, notamment le paiement mobile, devraient connaître un formidable essor dans les années à venir. Selon une analyse réalisée par Juniper Research, le volume total des transactions faites à l'aide de la technologie sans contact de communication en champ proche pour de petits achats (boissons, nourritures, tickets etc.) devrait en effet excéder les 75 milliards de dollars d'ici 2013. En 2009 cependant, le nombre de mobiles équipés de la NFC vendus dans le monde devrait rester limité - excepté en Chine et en extrême Orient. Mais le marché devrait commencer à grimper à partir de 2010 pour arriver à maturité entre 2011 et 2013.
Trois régions se partageront 90 % du marché
Entre ces deux années, la valeur globale des transactions mobiles par NFC devrait être multipliée par cinq. Et en 2013, un téléphone portable sur cinq vendu dans le monde sera équipé de la technologie NFC. La communication en champ proche devrait ainsi transformer les téléphones mobiles en portes-monnaies électroniques. Ce, de façon durable. Selon Howard Wilcox, l'auteur du rapport, cette technologie et les services de paiement sans contact qu'elle autorise vont en effet se répandre de plus en plus. " L'essor de la NFC devrait d'abord avoir lieu dans les régions et les pays développés, avec le Japon en tête où les services de paiement par mobile sont déjà très développés" prédit-il.L'Amérique du Nord, l'Europe de l'Ouest et des pays tels que la Corée, Singapour et l'Australie devraient ensuite prendre la relève.
Rassurer les consommateurs et les marchands
En 2013, trois régions se partageront 90 % des 75 millards que représentera le marché du paiement mobile par NFC: à savoir l'extrême Orient, la Chine et l'Europe de l'Ouest. Howard Wilcox met cependant en garde: "bien que les résultats aient jusqu'à présent été encourageants, l'industrie toute entière va devoir redoubler d'efforts pour convaincre à la fois les consommateurs et les marchands des mérites d'un autre moyen de paiement que le liquide, les chèques et les cartes de crédit."Il sera en effet indispensable de désamorcer les peurs et le scepticisme relatifs à la sécurité de ce nouveau moyen de paiement qui, bien qu'ils puissent paraître infondés, n'en sont pas moins réels.

Haut de page

1 Commentaire

Désolé on ne peut pas écrire un titre pareil. Le NFC sera très important pour les paiements par mobile de proximité, mais n'est d'aucune utilité pour les paiements à distance (parking, P2P, m-commerce, ...) évalués également à des milliards d'euros.
MerciPetite exagération de notre part, il faut le reconnaitre. Et conseiller le très bon blog de Philippe Lerouge consacré aux paiements mobiles : mobilepayment.typepad.com

Soumis par Philippe Lerouge (non vérifié) - le 16 juillet 2008 à 12h11

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas