Nintendo étudie son entrée sur le secteur des parcs à thèmes.

Par 08 juin 1999

Ces parcs seraient orientés autour de sa gamme de produits "Pockemon". Les "Pockemon", petits animaux que les joueurs doivent attraper et s'échanger, existant aussi bien sous la forme de jeux vidéo ...

Ces parcs seraient orientés autour de sa gamme de produits "Pockemon". Les
"Pockemon", petits animaux que les joueurs doivent attraper et s'échanger,
existant aussi bien sous la forme de jeux vidéo que de cartes à jouer ou
de séries télévisées, ont constitué ces dernières années l'un des
principaux moteurs de croissance de l'activité de Nintendo. Lancés en
1996, au Japon, ils représentant un chiffre d'affaires de 400 milliards de
yens (3,153 milliards d'euros).
Pour ouvrir son premier parc, Nintendo est actuellement en négociations
avec la municipalité de Kyoto (où se trouve son siège).
Un analyste basé à Tokyo, explique "Nintendo ne fait que suivre les traces
de son rival Sega dans ce domaine. Le secteur des parcs à thème au Japon
est à la fois populaire et vampirisé par les jeux vidéo de salon. Il est
également sous l'influence de la situation économique du pays. Il faut
ajouter que la popularité des Pokemon est remarquable, même trois ans
après leur lancement, et devrait encore se développer avec leur
déploiement international".
Lancés cet hiver aux Etats-Unis, les Pokemon et leurs nombreux produits
dérivés ont pris d'assaut les cours de récréation, rivalisant presque avec
les produits du nouvel épisode de la Guerre des Etoiles. Ils seront
commercialisés en Europe à l'automne prochain.
(La Tribune - 7/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas