Les niveaux de service deviennent le pivot de l'informatique

Par 24 août 2007
Mots-clés : Smart city

La gestion des niveaux de service (SLM) devrait poursuivre son essor. Pour les entreprises, cette méthode serait devenue essentielle à la bonne marche de leur activité...

La gestion des niveaux de service (SLM) devrait poursuivre son essor. Pour les entreprises, cette méthode serait devenue essentielle à la bonne marche de leur activité.  
 
Le recours aux accords sur les niveaux de service pour gérer le système d'information de l'entreprise (Service Level Management - SLM) devrait continuer à croître, annonce Enterprise Management Associate (EMA). D'après une étude comparative menée par ce cabinet de conseil informatique, près de 80% des entreprises interrogées en 2007 se seraient appuyées sur des accords sur la qualité de service (Service Level Agreement - SLA), soit 26% de plus que lors de la dernière enquête réalisée en 2003. Près de la totalité des responsables interrogés estiment en outre que le SLM est devenu essentiel à la "survie" de leur entreprise.     
 
Les SI suivent les recommandations ITIL
 
"L'étude 2007 renforce nos conclusions de ces précédentes années. Parallèlement à l'adoption croissante de procédés SLM, les entreprises ont aussi massivement rapporté le recours à la documentation des bonnes pratiques avec près de 80% des responsables interrogés citant leur préférence pour la méthodologie ITIL (IT Infrastructure Library)", a expliqué Lisa Erickson-Harris, directeur de recherche chez EMA.
 
Un gain en terme de résultat opérationnel
 
Le rapport publié par EMA souligne par ailleurs la forte corrélation existant entre l'application des standards et les résultats enregistrés. Plus de deux tiers des responsables interrogés auraient effectivement constaté un accroissement de l'efficacité opérationnelle suite au lancement d'un procédé SLM. Et Lisa Erickson-Harris d'ajouter, "le SLM peut permettre un approfondissement de la relation client, une amélioration du niveau de service, une profitabilité accrue et constituer un réel avantage compétitif", sans toutefois oublier de préciser que ce processus est exigeant et requiert de la patience.
(Atelier groupe BNP Paribas - 24/08/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas