Nixle, le téléphone rouge entre citoyens et autorités

Par 15 juin 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Avec ce service, les pouvoirs publics peuvent envoyer aux individus des flux permanents d'information : alertes, vie municipale, actualité sociale... Ces derniers décident de recevoir les notifications par SMS, email ou sur le site.

Nixle a mis au point un dispositif pour mieux faire communiquer les pouvoirs publics et les citoyens. Les maires, forces de police et agences municipales l'utilisent pour envoyer du contenu aux individus par SMS, messagerie électronique ou sur son site. Le but étant d'assurer un transfert d'informations en temps réel et sécurisé. Ce sont les utilisateurs qui choisissent le support sur lequel ils recevront le contenu. Ils décident aussi de la nature de celui-ci : alertes, informations trafic, sociales ou relatives à la vie de la cité. "Notre but est d'informer les citoyens sur les problèmes de trafic, de voisinage, et les incidents que les individus se doivent de connaître", souligne-t-on au département de police de Boca Raton, l'une des villes qui a adopté le dispositif.
Suivre l'actualité de sa ville et de celle de ses proches
Celui-ci permet aussi d'être informé de l'actualité locale de la municipalité dans laquelle résident ses proches. Un utilisateur peut du coup décider de suivre l'information relative au trafic dans la ville de l'un des membres de sa famille. "Avec Internet, nous pouvons désormais communiquer avec quelqu'un où qu'il soit dans le monde. Mais quand on perd son chien, c'est la pancarte à accrocher sur un poteau électrique qui reste le meilleur moyen de retrouver son animal", explique Craig Mitnick, fondateur de Nixle. Et d'ajouter : "Ce que veut faire Nixle, c'est proposer aux individus des outils simples d'utilisation et leur permettant d'accéder à de l'information vérifiée en temps réel".
Un système multi-canal préféré aux réseaux sociaux
Les données sont transférées via un canal présenté comme super sécurisé : l'entreprise est partenaire de Nlets, un réseau d'agences américaines locales, régionales et gouvernementales dont une des activités est de fournir un système d'échanges de messages électroniques sécurisé. Ce qui fait que, selon ses concepteurs, plusieurs communes qui utilisaient déjà des réseaux sociaux pour communiquer basculent vers le service. Le système était présenté le 12 juin à la conférence des maires américains. Les invités ont d'ailleurs reçu des informations sur la rencontre depuis Nixle. Pour le moment, neuf cents communes sont concernées, réparties dans quarante-six Etats. Le système est gratuit.

Haut de page

1 Commentaire

Très bonne solution avec de nombreuses applications, tant utiles de nos jours.

Soumis par agence web (non vérifié) - le 05 juillet 2009 à 21h53

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas