Nocives, les pop-ups doivent se faire plus discrètes

Par 07 décembre 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe

Les alertes visuelles sur l'écran empêcheraient les utilisateurs d'ordinateurs de travailler de façon efficace. Les réponses à ce fléau se trouvent aussi bien chez les alerteurs que chez les alertés.

Avis aux services informatiques sourcilleux : les fenêtres intrusives – pop-up – ralentissent vraiment le travail de l'utilisateur. Et cette constatation ne concerne pas que les publicités intrusives, mais aussi les notifications comme les alertes en cas d'arrivée de courriel. C'est en tout cas ce qu'avancent les chercheurs britanniques de l'Economic and Social Research Council (ESRC). "Notre recherche suggère que même des interruptions courtes et inconséquentes influent sur l'efficacité du travail de l'utilisateur", précise Helen Hodgetts, professeur à l'université de Cardiff et responsable du projet.
Une perte de concentration
Selon elle, une personne distraite par un signal sur l'écran a besoin de plus de temps que d'habitude pour retrouver où elle en était et ce qu'elle projetait de faire. "Compte tenu de la fréquence à laquelle l'on reçoit de tels messages, la perte de concentration peut s'avérer considérable". Selon les responsables du projet, ces conclusions seront utiles pour les concepteurs des messages pop-up. Pour ne pas distraire l'attention de l'utilisateur, les notifications devraient être les plus courtes et les plus discrètes possibles.
Pour ne pas être perturbé
Autre recommandation : lorsqu'il s'agit d'une alerte visuelle, celle-ci devrait disparaître quelques secondes après la notification de la personne, si cette dernière n'y a pas réagi. En ce qui concerne les utilisateurs, l'institution anglaise conseille de fermer toute application de messagerie instantanée pendant le travail. Ou, au pire, de définir son statut comme étant "occupé". Autre possibilité : désactiver les alertes email, ou alors restreindre les notifications, ne permettant d'afficher que les messages marqués étant de haute importance.

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,

Votre dispositif de désabonnement semle être inefficace.
Pouvez-vous me désabonner ?
Remerciements anticipés.
MP

Soumis par Michel PHILIPPE (non vérifié) - le 08 décembre 2009 à 09h59

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas