Nokia automatise la veille de sa marque sur Twitter

Par 14 avril 2010

Internet Pulse recense les tweets rédigés sur une marque ou un produit, puis les classe en deux catégories : écho positif ou négatif. Cela afin de connaître rapidement le sentiment du public à son égard.

Pour faciliter la gestion de sa réputation sur les médias sociaux, et plus particulièrement sur Twitter, Nokia propose Internet Pulse. Le système balaie automatiquement le site de micro-bloging en fonction de mots clés indiqués par la marque. Puis classe en deux catégories les messages relevés : ceux faisant acte de sentiments positifs, et ceux qui véhiculent plutôt un message négatif. L'ensemble des données est organisé sur une plate-forme en ligne, qui met en avant un nuage de mots-clés correspondant aux commentaires des internautes. Cela permet à un annonceur de mesurer en très peu de temps le sentiment général du grand public concernant son image de marque, ses produits, ou ses projets annoncés.
Mesurer le sentiment général du grand public
En passant la souris sur les mots-clés, sans cliquer, il est possible d'accéder aux tweets dans leur totalité, présentés dans une colonne sur la gauche. Et de vérifier le caractère négatif ou positif correspondant en lisant l'ensemble du message. A noter : les contenus mis en avant sont réactualisés en temps réel, à chaque fois que l'on recharge la page. Différentes recherches sont proposées à titre d'exemples dans la version pilote mise en ligne. Concernant des mots tels que "nokia", "google", ou encore "iphone" ou "android".
Twitter : une caisse de résonance
Il est possible d'avoir un état des lieux sur une échelle de temps plus ou moins étalée. Sur la journée ou sur la semaine qui vient de s'écouler, par exemple. Le projet a été annoncé lors de la conférence CHI 2010 à Atlanta. Pour mémoire : Twitter a déjà montré à plusieurs reprises sa capacité à servir de caisse de résonance. La société Attensity s'est ainsi penchée sur le site de micro-blogging pour connaître le retour des consommateurs sur la tablette d'Apple.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas