Nokia lancera ses téléphones Wimax pour 2008

Par 13 octobre 2006

Alors que le HSDPA commence à peine à se déployer, Nokia envisage déjà le passage au Wimax. Le premier fabricant mondial de mobiles a annoncé commencer...

Alors que le HSDPA commence à peine à se déployer, Nokia envisage déjà le passage au Wimax. Le premier fabricant mondial de mobiles a annoncé commencer à vendre des mobiles équipés d'une connexion Wimax en 2008. Principal avantage de cette possible alternative à l'ADSL : sa portée. Contrairement au Wi-Fi qui ne couvre que quelques centaines de mètres, le Wimax peut atteindre 50km.
 
Les opérateurs pourront utiliser des bandes de fréquence de 2,5 GHz dès fin 2007 et de 3,5 GHz au premier trimestre 2008. C'est cette disponibilité qui permettra au constructeur de développer ses mobiles compatibles avec cette technologie WLAN dérivée du Wi-Fi, qui permet des débits théoriques de 70 Mb/s.
 
En commercialisant les équipements, Nokia devrait permettre à cette technologie de se démocratiser. Pour Jupiter Research, qui a récemment consacré une étude au sujet, le Wimax mobile devrait même rapidement s'imposer : "Le fait que les fabricants de terminaux 3G comme Nokia, Ericsson, Nortel et Siemens considèrent le Wimax comme la technologie la plus complémentaire pour permettre la convergence prouve que le Wimax mobile va être un moteur pour ce marché".
 
Si les constructeurs soutiennent le projet, les opérateurs restent plus mitigés. Pour certains, le Wimax ne devrait représenter que le moyen d'atteindre des zones rurales mal couvertes. D'autres y voient la possibilité de concurrencer les réseaux haut débit sans fil comme la 3G ou le HSDPA.
 
Iliad, la maison mère de Free, devrait, quant à elle, être ravie : la société, qui est la seule à posséder une licence Wimax nationale, a commencé à déployer son réseau IFW, théoriquement disponible pour tous les abonnés qui possèdent une Freebox compatible.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 13/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas