Nokia met le journalisme à l'heure de la mobilité

Par 12 novembre 2007

Le fabricant, en partenariat avec Reuters, lance plusieurs applications et accessoires mobiles dédiés aux journalistes. Ce, afin de leur permettre d'effectuer leur travail d'information en tous lieux.

Le centre de recherche du fabricant finlandais, le NRC, collabore avec l'agence Reuters pour fournir aux journalistes des moyens de travailler efficacement et en toute mobilité, quel que soit l'endroit. Le kit, qui se distingue par sa petite taille, consiste en un téléphone mobile Nokia N95 qui permet de rédiger et d'envoyer ses articles, mais également d'intégrer des photographies, des vidéos et des fichiers audio sans avoir à se déplacer dans un bureau adapté. Au téléphone s'ajoutent un clavier pliable, un trépied, un petit microphone et un chargeur solaire, soit autant d'accessoires permettant d'être efficace en tous lieux.
Accéder à l'information en permanence
Le système utilise les services déjà disponibles dans les smartphones, auxquels s'ajoutent plusieurs applications spécialement adaptées à une activité journalistique, comme des logiciels d'édition et de téléchargement de vidéo en streaming couplés d'un système GPS. "Cette application permet de gagner du temps et bénéficie à nos lecteurs et téléspectateurs, qui peuvent ainsi être sûrs d'accéder à une information en temps réel", explique Nic Fulton, responsable scientifique de Reuters Media. L'agence de presse a également développé une interface éditoriale mobile dédiée qui relie le kit au service éditorial du journal ou du magazine pour lequel le journaliste travaille.
Des applications en cours de test
Ces nouveaux outils de travail sont testés depuis cet été par des journalistes de Reuters envoyés notamment au Fashion Week de New York et au Festival du Film d'Edinbourgh. D'autres essais seront menés, auprès d'étudiants cette fois, afin d'aller dans le sens du courant très en vogue du journalisme citoyen. "Le terme de journaliste citoyen est utilisé depuis plusieurs années, mais certaines innovations technologiques comme les PC mobiles multimédia ont transformé le concept", souligne Timo Koskinen, responsable de projet au NRC. "Cette forme de journalisme s'adresse désormais à de nombreux publics différents, de contributeurs réguliers situés dans une zone géographique particulière, ou à d'autres plus ponctuels, spectateurs d'un évènement en particulier", conclut-il.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas