Nokia et Microsoft parient sur l'Inde

Par 02 décembre 2004

Mercredi, le fabricant finlandais de téléphones portables Nokia a annoncé qu'il investirait 150 millions de dollars dans la création d'une nouvelle usine en Inde. Objectifs : réduire les coûts et...

Mercredi, le fabricant finlandais de téléphones portables Nokia a annoncé qu'il investirait 150 millions de dollars dans la création d'une nouvelle usine en Inde. Objectifs : réduire les coûts et répondre au mieux à une demande locale grandissante de téléphones mobiles. Ces quatre prochaines années, Nokia devrait employer environ 2.000 travailleurs indiens et commencer dans cette nouvelle usine la production vers la fin 2005.

Le même jour, le géant du logiciel Microsoft a fait savoir qu'il ouvrirait un laboratoire de recherche à Bangalore, en janvier prochain. La structure, qui emploiera un peu plus de 20 scientifiques et ingénieurs, est le sixième laboratoire du groupe, qui en a déjà ouvert en Angleterre (à Cambridge) et en Chine (à Beijing).

Il y a une quinzaine de jours, le PDG de Microsoft Steve Ballmer avait déjà annoncé que le groupe prévoyait le recrutement de centaines de travailleurs indiens pour faire tourner un nouveau centre de développement à Hyderabad. Les candidats à l'embauche ne devraient pas manquer : le pays estime qu'il comptera 184.347 nouveaux diplômés de l'ingénierie à la fin de cette année.

(Atelier groupe BNP Paribas - 02/12/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas