Nokia s'intéresse de près au GPS mobile

Par 15 mai 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Le constructeur veut équiper la plupart de ses téléphones avec des systèmes de géolocalisation. Une stratégie qui veut redonner la part belle aux constructeurs mobiles sur le segment de la navigation.

Intégrer à la moitié de ses téléphones portables des puces GPS d'ici à 2010-2012 : tel est le projet de Nokia. Un programme qui devrait permettre au constructeur de dégager de nouveaux revenus, dans un contexte où le prix des mobiles est en baisse. "Nous prévoyons la fabrication de trente-cinq millions de microprocesseurs GPS cette année ", précise Michael Halbherr, qui dirige les projets de géolocalisation de la marque. "Et encore plus de téléphones capables de recevoir des données depuis les antennes-relais, ce qui leur permet de se localiser sur une carte". Les puces développées fonctionnent par un système satellite, qui permettent par ailleurs d'offrir à l'utilisateur un panel de services géolocalisés.
Une dizaine de modèles équipés
Pour rappel, l'année dernière Nokia a vendu 437 millions de téléphones, et s'attend à augmenter ce chiffre de 10 % en 2008. Parmi ces ventes, on comptait trente-huit millions de "séries N", des modèles multimédias et sept millions de "séries E", des téléphones professionnels. Deux versions qui dès cette année embarqueront des systèmes de navigation GPS selon le constructeur, qui déclare "vous verrez peu de série N ou E non équipées de ces applications". Ainsi, lorsqu'en octobre dernier le constructeur a fait une offre de plus de 8 milliards de dollars pour le rachat de Navteq, le fournisseur de cartes numériques américain, il prévoyait la mise sur le marché de dix téléphones équipés d'un système de navigation avant fin 2008. Aujourd'hui, cinq modèles sont commercialisés, et quatre sont à venir dans les prochains mois.
GPS et Wi-Fi
Ces nouveaux produits participent à la stratégie de la marque, qui souhaite diversifier ses terminaux et surfer sur les nouvelles applications qui séduisent les consommateurs mobiles. Ainsi, en plus des microprocesseurs embarquant le système GPS sur le mobile, Nokia fait part de sa volonté de développer les services Wi-Fi. Par ailleurs, "même les téléphones qui ne seront équipés ni d'un GPS ni de Wi-Fi auront accès à un service de géolocalisation", explique Michael Halbherr. "Ce, grâce aux antennes relais de téléphonie mobile, qui permettront aux utilisateurs d'identifier leur situation sur la Nokia Map notamment". Cette carte numérique étant le logiciel de navigation en temps réel lancé par la marque en 2006.

Haut de page

1 Commentaire

C'est une bonne stratégie pour moi, mais pas unique

Soumis par television (non vérifié) - le 20 décembre 2009 à 10h18

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas