Nokia teste le P2P sur mobiles

Par 21 septembre 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Il est des technologies, pourtant au point, qui restent dans les laboratoires industriels pendant des années simplement parce qu’elles mettent en péril un business. C’est précisément le cas de la...

Il est des technologies, pourtant au point, qui restent dans les laboratoires industriels pendant des années simplement parce qu'elles mettent en péril un business. C'est précisément le cas de la technologie du peer-to-peer sur téléphones portables, qui devant les pressions de l'industrie musicale et filmique ne devrait pas voir le jour de si tôt.

Selon le magazine New Scientist , le finlandais Nokia a réussi à créer un réseau peer-to-peer entre téléphones portables (modèles 6600) dans son centre de recherche basé à Budapest. S'échanger des titres musicaux et des vidéos par téléphones portables comme nombre d'utilisateurs le font déjà sur leur PC : la pratique a-t-elle de l'avenir ?

Du point de vue des usages, certainement : s'échanger des sonneries, des clips, des films… sur des appareils disposant d'écrans assez larges pour assurer un confort de vision, quoi de plus séduisant ? Sauf qu'avant que cette pratique soit possible, il va falloir surmonter deux obstacles majeurs :

1) Les limites technologiques des téléphones portables, qui disposent de moins de capacité de stockage et de moins d'autonomie qu'un PC de bureau. Même si les téléphones équipés d'un disque dur promettent d'arriver bientôt sur le marché (voir notre article du 08.09.2004 ), il y a encore des efforts à faire sur la puissance des batteries…

2) La surveillance des majors, qui tirent de plus en plus de revenus, par exemple, de la vente de droits sur les sonneries de téléphones portables particulièrement prisées par les jeunes utilisateurs de mobiles… Sans parler des fichiers musicaux et vidéo, dont l'échange gratuit d'ordinateur à ordinateur est le cheval de bataille des industries filmique et musicale, déjà prêtes à tout pour faire interdire les réseaux de type Kazaa ou Grokster.

(Atelier groupe BNP Paribas – 21/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas