Le nom de domaine BenedictXVI.com cybersquatté par un internaute américain

Par 25 avril 2005

Certains internautes ont eu le nez creux. Depuis le décès du pape Jean-Paul II, ils retournaient la question dans tous les sens : quel nom prendra le prochain souverain pontife ? Les paris...

Certains internautes ont eu le nez creux. Depuis le décès du pape Jean-Paul II, ils retournaient la question dans tous les sens : quel nom prendra le prochain souverain pontife ? Les paris étaient ouverts... Aux Etats-Unis, un internaute n'a pas seulement misé un billet sur une appellation, il a réservé des noms de domaine Internet.
Il se retrouve ainsi propriétaire aujourd'hui de www.clementXV.com , innocentXIV.com, leoXIV.com, paulVII.com, pieXIII.com, mais aussi de... www.benedictXVI.com . Rogers Cadenhead, bien connu dans le milieu informatique pour des précédents en terme de cybersquattage, assure qu'il ne souhaite pas utiliser cette dernière adresse pour créer un site pornographique, intention que lui prêtait la presse depuis quelques jours.
Rogers Cadenhead a démenti en jurant ses grands dieux que jamais il ne ferait une chose pareille ! Sur son site, l'intéressé affirme même que sa démarche lui a été dictée par la peur qu'un casino en ligne ou que des particuliers malveillants réservent le nom de domaine avant lui et ne publient à cette adresse des contenus contraires à la morale catholique.
Jeudi dernier, Rogers Cadenhead affirmait sur son blog ( http://www.cadenhead.org/workbench/ ) qu'il tentait d'entrer en contact avec le Vatican pour lui céder le nom de domaine BenedictXVI.com mais craignait que ses courriers électroniques ne soient arrêtés par les filtres antispam. Rogers Cadenhead affirme qu'il ne souhaite pas spéculer sur le nom de domaine ; une activité d'ailleurs interdite depuis 1999.
D'autres ont moins de scrupule à jouer avec le Vatican. C'est ainsi que le nom de domaine www.johnpaul2.com est à vendre 10 000 dollars !
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas