Le nombre des acheteurs sur le Web explose aux Etats-Unis.

Par 18 novembre 1998

Selon l’institut Nielsen Media Research (NUA), le nombre d’internautes devrait atteindre ce mois-ci les 150 millions de personnes dans le monde entier. Avec 87 millions de personnes connectées, le c...

Selon l’institut Nielsen Media Research (NUA), le nombre d’internautes
devrait atteindre ce mois-ci les 150 millions de personnes dans le monde
entier. Avec 87 millions de personnes connectées, le continent
nord-américain arrive largement en tête suivie par l’Europe.
Ne comptabilisant que les internautes de plus de 16 ans, NUA estime qu’en
juin dernier, le continent nord-américain totalisait plus de 79 millions
d’utilisateurs, soit une hausse de 36 % par rapport à septembre dernier.
20 millions d’entre eux ont effectué un achat “en ligne”, soit le double
par rapport à septembre 1997.
En 1998, selon l’institut ActivMedia, le chiffre d’affaires du commerce
électronique réalisé sur Internet devrait atteindre les 75 milliards de
dollars (419,25 milliards de F), soit le triple par rapport à 1997. En
2002, il devrait s’élever à 1 234 milliards de dollars.
La publicité sur Internet progresse également. Au deuxième trimestre 1998,
selon l’Internet Advertising Bureau (IAB), le montant global de la
publicité sur Internet s’est élevé à 423 millions de dollars, soit une
hausse de 97 % par rapport à la même période de l’an dernier.
Pendant les fêtes, ces tendances devraient encore s’accentuer. Sur les
deux derniers mois de l’année, hors ventes de voyages, les ventes en ligne
devraient s’élever à 2,3 milliards de dollars selon Jupiter
Communications, contre 1,1 milliard de dollars en 1997. Analyste chez
Jupiter, Nicole Vanderbilt estime “qu’au moins 50 % de ces achats seront
des cadeaux”, alors que seuls 16 % des achats étaient destinés à être
offerts sur l’ensemble de 1997 “cela montre très clairement que le marché
des ventes sur Internet mûrit progressivement. Les consommateurs font
désormais confiance. Ils savent que leurs cadeaux seront livrés à temps,
sans erreurs et en bon état”.
De plus en plus, l’écart entre ventes sur Internet et ventes en magasins
se réduit “un grand nombre de sites Internet cherchent à faire leur
promotion non seulement on-line, mais aussi en dehors d’Internet”.
Certains sites commencent en effet à faire de la publicité à la
télévision. Le “portail” Snap! a, pour sa part, prévu une campagne de
publicité pour les huit sites de ventes de voyage qu’il présente. Nicole
Vanderbilt constate “les principaux sites sur Internet savent que, pour
promouvoir leur marque, télévisions, journaux et radios sont désormais
indispensables”.
(Le Figaro 18/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas