Les nombreux risques des réseaux sans-fil

Par 14 mars 2003 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe

D’après Cyber Networks, les réseaux sans-fil exposent leurs utilisateurs à trois dangers principaux qui découlent de l’utilisation d’un lien non plus terrestre, mais aérien...

D’après Cyber Networks, les réseaux sans-fil exposent leurs utilisateurs à trois dangers principaux qui découlent de l’utilisation d’un lien non plus terrestre, mais aérien.Les données n’étant plus physiquement confinées, il existe un risque d’espionnage. La maîtrise des ondes radios est impossible, elles peuvent donc être captées et espionnées dans la zone de couverture radio, zone qui varie de 50 à 100 mètres, et s’étend donc souvent au-delà des limites physiques contrôlées par l’entreprise.Les terminaux disposant d’une interface sans-fil active sont attaquables depuis l’extérieur, et les défenses périphériques sont incapables de lutter contre ces intrusions. L’utilisation de systèmes sans-fil non chiffrés et non sécurisés expose les entreprises à de graves conséquences.De ces deux premiers risques découle une réelle menace, l’attaque par déni de service. Un pirate peut envoyer un grand nombre de requêtes simultanées ou un paquet de données très important dans l’objectif de saturer un serveur Web avant de le mettre hors service. Ce type d’attaques est certes relativement répandu sur les réseaux classiques.Les pirates observent de nombreux avantages à attaquer les réseaux sans-fil. Les actions sont menées à distance, sans laisser de trace, avec un gain potentiel énorme en terme d’espionnage. Les compétences et le matériel requis sont par ailleurs minimes.Ainsi, le site pcpro.co.uk, spécialiste en sécurité sur Internet, a réussi à identifier plus de cinquante réseaux en moins de vingt-cinq minutes, lors d’un piratage effectué dans la City, à Londres. Avec comme unique matériel qu’un portable Pentium III, quelques logiciels et une boîte de chips Pringles en guise d’antenne directionnelle.Il existe enfin un risque juridique à ne pas négliger. Le grand nombre de litiges entre propriétaires de réseaux Wi-Fi voisins, se parasitant l’un et l’autre, est en constante augmentation. La responsabilité du propriétaire ou de l’installateur est alors susceptible d’être engagée.(Atelier - groupe BNP Paribas - 14/03/03)

Haut de page

1 Commentaire

[...] des trois investisseurs historiques Sutter HIll Ventures, Chengwei Ventures et Farallon Capital dhttp://asie.atelier.fr/investissements/article/25-millions-de-dollars-supplementaires-pour-youkucomYouKu.com: Online Video-Sharing Strong in China SearchEngineWatchJan 10, 2008 ... Youku.com, the [...]

Soumis par youku com (non vérifié) - le 19 juin 2008 à 19h35

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas