Des noms de domaine en chinois ?

Par 10 mars 2006

C'est ce que propose le ministre chinois de l'Information le 1er mars. Le gouvernement a annoncé la réforme de son système de noms de domaine. Quatre "extensions pays", incluant l'anglais, sont créés : - L'extension "CN" correspondant aux noms de domaine libellés en anglais - L'extension "??" que l'on pourrait traduire par "chine" - L'extension "??" équivalent du ".com" pour les entreprises - L'extension "??" équivalent du "net".

Bien plus qu'une simple réforme pour aider au confort des internautes, cette action pourrait ouvrir la brèche pour la création d'un autre Internet, entièrement chinois et isolé de l'Internet mondial. Nombre d'observateurs craignent en effet que la Chine mettent en place à l'avenir ses propres serveurs racine, contournant ainsi les serveurs de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) chargé de réguler l'Internet au niveau international. L'annonce du gouvernement chinois contraste fortement avec les timides griefs formulés par le SMSI à Tunis dénonçant une gouvernance de l'Internet dominée par les Etats-Unis et marquée par la sous représentation des économies émergentes. S'il est certain que le confort des internautes chinois sera amélioré, cette annonce attise cependant surtout les débats autour de la gouvernance internationale de l'Internet et le rôle critiqué de l'ICANN. Elle relance aussi les inquiétudes sur le contrôle de l'Internet en Chine.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas