Noms de domaine : un .kid pour protéger les enfants ?

Par 09 septembre 2005

Le Parlement européen a proposé la création d'une extension pour noms de domaine sur Internet qui permettrait d'indiquer clairement les sites conçus pour les enfants...

Le Parlement européen a proposé la création d'une extension pour noms de domaine sur Internet qui permettrait d'indiquer clairement les sites conçus pour les enfants.

La proposition émane de Marielle De Sarnez, député UDF, rapporteur du texte devant le Parlement. Le texte propose la rédaction d'un code de conduite pour les professionnels du Web, l'attribution d'un label de qualité pour les FAI (Fournisseurs d'accès à Internet), et la mise en place d'une autorité de surveillance indépendante.

Marielle De Sarnez estime que les enfants ne sont pas correctement protégés des quelque 260 millions de pages à caractère pornographique qui circulent sur Internet et affirme "que l'autorégulation ne suffit pas et que la responsabilité des fournisseurs d'accès est insuffisante".

Le Parlement propose en parallèle la création d'un numéro de téléphone gratuit par le biais duquel les internautes pourraient obtenir des renseignements sur les moyens de filtrer le contenu sur Internet et éventuellement déposer une plainte contre des sites licencieux. Il insiste également sur la nécessité de mettre en place des campagnes d'information.

Des options de "contrôle parental" sont déjà proposées par les FAI, mais ces options sont le plus souvent payantes, et ne se révèlent pas toujours efficaces.

(Atelier groupe BNP Paribas- 09/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas