Les non-internautes sont freinés par les coûts de l'accès à Internet et leur manque de compétences informatiques

Par 22 décembre 2003
Mots-clés : Smart city

Chaque mois, chaque trimestre, diverses statistiques rendent compte de la progression constante du nombre de connectés à l'Internet en France. Mais alors, pour quelle raison reste-t-il encore des ...

Chaque mois, chaque trimestre, diverses statistiques rendent compte de la progression constante du nombre de connectés à l’Internet en France. Mais alors, pour quelle raison reste-t-il encore des réfractaires au réseau des réseaux ? Une question que s’est posée Médiamétrie, l’entreprise de mesure d’audience et d’études des médias interactifs.

Pour Médiamétrie, les non-internautes sont les individus âgés de plus de onze ans qui ne se sont pas connectés à Internet au cours des douze derniers mois. Quelle perception cette population a-t-elle de l’Internet ? Selon Médiamétrie, si les non-convertis à l’Internet ne surfent pas sur la toile, ils en mesurent tout de même l’intérêt. Ainsi, seuls 18 % d’entre eux citent comme raison principale de leur non-utilisation le fait qu’ils ne pensent pas trouver d’informations intéressantes sur Internet. Ils étaient 24 % à citer cette raison au mois de mai 2003.

Le manque d’intérêt pour Internet n’est que la troisième raison invoquée par les non-convertis au Web, loin derrière les prix trop élevés et le manque de compétences techniques, cités respectivement par 31 % et 27 % des non-internautes. Dans l’ensemble, les individus qui n’utilisent pas Internet n’y sont cependant pas réfractaires, puisqu’un tiers d’entre eux déclare avoir l’intention de l’utiliser prochainement.

Ces chiffres constituent un véritable message à destination des fournisseurs d’accès à Internet et aux pouvoirs publiques. Les premiers savent qu’il leur faudra faire un effort sur les prix de leurs abonnements pour conquérir les indécis. Quant aux seconds, ils devront renforcer leurs programmes de formation à l’Internet et de mises à disposition du public de matériel informatique, prévus notamment au sommaire du programme « Internet déclaré d’utilité tout public ».

( Atelier groupe BNP Paribas – 22/12/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas