Noos inclut dans un forfait la téléphonie illimitée vers l'étranger

Par 05 avril 2006

Le dernier souffle du câblo-opérateur ? Contrairement aux Etats-Unis où 61 % des lignes de haut débit sont fournies par le câble alors que 37 % des abonnés le sont à des lignes DSL (Digital...

Le dernier souffle du câblo-opérateur ? Contrairement aux Etats-Unis où 61 % des lignes de haut débit sont fournies par le câble alors que 37 % des abonnés le sont à des lignes DSL (Digital subscriber lines), les Français ne sont pas fans du câble.
 
Pour tenter de convaincre les 49,5 % de Français qui ne sont pas encore internautes, Noos propose une option de téléphonie illimitée vers les lignes fixes de 36 pays européens et vers les lignes fixes et mobiles de quatre autres pays. Cette offre est disponible pour les clients Premium de Noos.
 
Cette initiative fait penser aux annonces successives de Free, de Neuf Télécom et de Tele 2 qui offrent à leurs abonnés Triple Play la gratuité vers un certain nombre de pays étrangers. Rappelons qu'en France, 90 % des abonnés haut débit le sont via l'ADSL.
 
 

Câble
 

Le terme "câble" fait référence au réseau câblé qui permet de recevoir la télévision à l'aide d'un modem câble. Aujourd'hui, le câble permet également de se connecter à Internet avec un débit théorique atteignant 10 Mbits/s. C'est alors le câblo-opérateur auquel l'immeuble est raccordé qui fournit l'accès.
 
Parmi les plus connus en France, on trouve Noos et Numéricâble. Face à l'arrivée des offres Triple Play, les câblo-opérateurs ont, eux aussi, lancé des offres alliant téléphonie télévision et Internet. Ils proposent aujourd'hui des débits allant jusqu'à 20 Mbits.
 
Techniquement, la réception par le câble nécessite un réseau et une tête de réseau. La tête de réseau est un système d'antenne qui capte les chaînes analogiques et numériques (TNT). Ces informations sont ensuite décodées. Le réseau les transmet aussi par des lignes aériennes ou souterraines. Aujourd'hui, les réseaux sont souvent composés de câbles de différentes nature : fibre optique et câble coaxial.
 
Au troisième trimestre 2005, d'après l'Arcep, 7 900 000 Français étaient connectés à Internet via l'ADSL alors que 530 000 l'étaient par le câble. Alors que le nombre de connectés à l'ADSL augmente rapidement, les Français qui choisissent le câble le font souvent parce qu'ils n'habitent pas des zones dégroupées.

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/04/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas