Normandnet se porte candidat.

Par 06 janvier 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

Le gouvernement a lancé le 30 novembre 1999 un appel à candidatures pour l'établissement et l'exploitation de réseaux de boucle locale radio (BLR) dans les bandes 3,5 GHz et 26 GHz (voir la lettre d...

Le gouvernement a lancé le 30 novembre 1999 un appel à candidatures pour
l'établissement et l'exploitation de réseaux de boucle locale radio (BLR)
dans les bandes 3,5 GHz et 26 GHz (voir la lettre du 1er/12/1999).
Deux opérateurs nationaux seront désignés dans les bandes 3,5 et 26 GHz,
deux opérateurs par région métropolitaine dans la bande 26 GHz et deux
opérateurs dans chaque département d'outre-mer dans les bandes 3,5 et 26
GHz.
Au total, 54 licences pourront être attribuées, quatre opérateurs pourront
être présents en un point donné du territoire métropolitain.
Les candidats doivent déposer leur dossier de candidature avant le 31
janvier 2000 auprès de l'ART. Après la publication des résultats à la mi
2000, les licences seront délivrées par le secrétaire d'Etat à l'Industrie
et les fréquences seront attribuées par l'ART.
Le fournisseur d'accès Internet Normandnet, second FAI de Haute et
Basse-Normandie derrière France Télécom avec 4 000 clients, vient de
déposer à son tour sa candidature.
Créé en 1996, Normandnet a réalisé en 1999 un chiffre d'affaires de 915
000 euros et un bénéfice avant impôts de 45 735 euros.
Normandnet veut, grâce à la BLR, offrir de l'accès Internet rapide aux
entreprises de toute taille et aux gros consommateurs résidentiels.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas 06/01/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas