Nortel Networks fait le point sur son plan de restructuration.

Par 04 octobre 2001
Mots-clés : Digital Working

La société Nortel Networks a adopté, dans son plan de restructuration visant à s’adapter à l’environnement du marché global des télécommunications, des décisions supplémentaires pour le 3ème trimest...

La société Nortel Networks a adopté, dans son plan de restructuration
visant à s’adapter à l’environnement du marché global des
télécommunications, des décisions supplémentaires pour le 3ème trimestre.
Pour le 3ème trimestre 2001, la société prévoit un chiffre d’affaires
d’environ 3,5 milliards de dollars et des pertes nettes pro forma
d’environ 910 millions de dollars (après impôts). L’entreprise prévoit une
perte nette d’environ 3,6 milliards de dollars (après impôts) au 3ème
trimestre, compte tenu des charges différentielles d’environ 1,3 milliards
de dollars, des charges de restructuration d’environ 735 millions de
dollars et d’un amortissement en cours de ses immobilisations
incorporelles d’environ 650 millions de dollars.
John Roth, le PDG de Nortel Networks, précise que d’excellents progrès
sont faits sur ce plan de restructuration, permettant à la société
d’atteindre une marge brute d’autofinancement positive et équilibrée. Au
vu des niveaux actuels des dépenses attendues dans ce secteur, Nortel
Networks a révisé son plan et cible une structure des coûts qui devrait
être mis en place au cours du 1er trimestre 2002, permettant de parvenir à
un seuil de rentabilité à un niveau de résultat trimestriel inférieur à 4
milliards de dollars, au lieu des 5 milliards de dollars précédemment
prévus.
Les investissements continueront à être faits dans les trois secteurs clés
: les réseaux optiques longue distance, les réseaux mobiles et les réseaux
métropolitains.
Pour fonctionner efficacement dans ces trois principaux domaines et
parvenir à une structure de coûts équilibres, Nortel Networks va procéder
à une réduction supplémentaire de ses effectifs et abandonner certaines
activités qui ne sont plus sa priorité (environ 10 000 personnes). Ces
mesures devraient réduire les effectifs à environ 45 000 personnes. Les
réductions d’effectifs et les coûts liés à ce processus seront enregistrés
au 4ème trimestre 2001.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Pribas – 4/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas