La notation s'invite sur les réseaux en pair à pair

Par 22 mars 2010
Mots-clés : Smart city, Afrique

Pour améliorer la recherche dans les réseaux en P2P, l'université de Victoria propose un système de notation indissociable du document en lui-même. C'est l'auteur qui attribue un chiffre, réévalué par les autres membres.

"Les documents envoyés sur les réseaux de partage en pair à pair ne sont pas véritablement évaluables. Il est par conséquent difficile d'obtenir des informations fiables lorsque l'on fait une requête", expliquent deux chercheurs australiens de l'université Victoria. Pour palier ce défaut, ils proposent d'attacher aux documents téléchargés un système de notation, baptisé R2P2P*. Cela, en l'intégrant aux éléments XML qui l'encodent. C'est à la personne qui décide initialement de partager son document que revient l'opportunité d'y ajouter une note en XML. Cette dernière pourra être modifiée par la suite par un nombre restreint de personnes. "Le système permet à l'auteur de réserver le droit de modification à certains membres, afin de libérer le réseau de la pollution et des contenus malveillants potentiels", précisent les universitaires.
Plusieurs éléments intégrés dans le code de notation
Du coup, lorsque des internautes connectés au réseau en pair à pair effectuent des recherches, il leur est plus facile de déterminer la pertinence des résultats proposés. Et de sélectionner le document qui leur apparaît le plus fiable. "Un réseau de recherche collaborative doit être précis dans les informations qu'il propose", explique Abhishek Sharma, l'un des chercheurs. Et d'ajouter :"Ainsi, le système doit être suffisamment intelligent pour classer les réponses en terme de pertinence". Concrètement, plusieurs éléments sont intégrés dans le code de notation. Comme le statut de la personne ayant ajouté le document au réseau de partage, et celui des membres qui ont effectué une modification par la suite.
Différencier la nature du document pour renseigner le moteur de recherche
Par "statut", il faut entendre : étudiant, ou chercheur en PhD, dans le cadre du réseau de recherche en pair à pair sur lequel l'équipe a expérimenté son système. Ce qui permet de différencier les documents qui s'adressent aux apprenants de ceux à destination des scientifiques confirmés. La nature même du document - s'agit-il d'une thèse ou d'un manuel de formation à destination des étudiants ? - peut en effet être précisée. Enfin, le nombre de fois où le document a été téléchargé par d'autres membres du réseau peut également être intégré à l'évaluation globale. Ce qui est aussi un indicateur de sa fiabilité.
* pour Rated-Resource P2P

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas