Les notifications sur mobile doivent combiner MMS et géolocalisation

Par 04 avril 2011
Mots-clés : Digital Working, Amériques
Des images sortent d'un téléphone

Hyper Reach View permet d'envoyer rapidement une information sous forme de cliché à un public choisi en fonction de sa position géographique. Un système dédié aux services d'urgence et gouvernementaux.

Pour améliorer l’efficacité des services de notification d’informations  sur mobile, c'est-à-dire l’envoi d’informations à une liste de contacts ou de prospects, autant passer par l'image. Et cibler l'envoi en fonction de la localisation. C’est le constat d'Asher Group, qui pour cela a développé un système appelé Hyper-Reach View, dédié à faciliter les systèmes d'alerte et d'information pour les services d'urgence, les agences gouvernementales, ou encore les services publics. Celui-ci propose, au lieu d’envoyer des push par SMS, de passer par le MMS : il est ainsi possible de passer par ce canal pour communiquer, et définir une zone de ciblage géographique précise, notamment en cas d’enlèvement ou d'urgence énergétique. Cela doit permettre aux citoyens qui reçoivent l’information par MMS de la confronter directement aux personnes qui les entourent, partout où ils se trouvent.

Un système flexible

A noter qu'un tel système pourrait aussi susciter l'intérêt d'entreprises qui souhaitent communiquer par l'image, et de manière géolocalisée, avec leurs prospects. Techniquement, Asher donne la possibilité à ses clients d’utiliser une plate-forme directement sur son site Internet. C’est sur cette dernière que l’utilisateur constitue la base des contacts auxquels il veut envoyer ces informations, programmer l’envoi, télécharger la photo pour les MMS et définir la zone géographique, en sélectionnant celle-ci via l’API Google Maps. Ils peuvent également consulter en temps réel le nombre de personnes qui ont ouvert la photo. Comme le souligne le président de Asher Group, Sam Asher "la première version par SMS permettait déjà à nos clients de programmer des vagues d’envoi d’informations".

Un système efficace en cas d’urgence

"Aujourd’hui l’image apporte une dimension supplémentaire, elle donne du relief et de la valeur au contenu". En cas de disparition, par exemple, les services de police doivent agir le plus rapidement possible pour espérer retrouver la personne. En utilisant la plateforme Hyper-Reach, ils ont constitué en amont une base de contacts téléphoniques chez les citoyens au niveau national. Ils sélectionnent alors la zone géographique qui les intéresse, et peuvent envoyer l’information d’urgence en temps réel. "Cela permettrait d’augmenter considérablement la probabilité de retrouver rapidement et en bonne santé une personne disparue", conclut Sam Asher.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas