Nouveau câble sous-marin double la vitesse de connexion

Par 16 janvier 2007

Un nouveau câble sous-marin doublera la vitesse de communication entre l'Asie et l'Amérique du Nord l'année prochaine. Ce nouveau câble, nommée EAC Pacific, sera construit pour éviter le détroit Luzon, une ceinture de tremblement de terre sur le Pacifique, a déclaré Sina.com.

Comme indiqué, la ligne connectera les Philippines, Guam, Hawaii, la Californie et le Japon. Le câble est ajouté pour éviter des incidents semblables comme les semaines de perturbations d'Internet causées par le séisme du 26 décembre à Taiwan, a souligné Bill Barney, le PDG de Asian Netcom, l'investisseur et l'opérateur de ce câble. La société basée à Hongkong a déjà collecté plus de 650 millions de dollars d'investissement privé pour la construction initiale. Cette ligne serait terminée l'année prochaine. Asia Netcom est déjà l'opérateur d'un réseau régional sous-marin de 19 800 kilomètres liant le Japon et le Singapour. Les utilisateurs Internet de Shanghai souffrent de connexions lentes causées par les séismes le mois dernier. China Telecom a évalué que les réparations ne seraient pas finies avant au moins la fin du mois. L'accès Internet outre-mer, particulièrement entre la Chine et Les Etats Unis, est maintenant transféré par d'autres chemins tels que les connexions par satellite, qui sont lentes, chères et instables comparées aux connexions à base de câble. [via : ShanghaiDaily] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas