Le tout nouveau navigateur-traducteur WebView permet de surfer en

Par 20 septembre 1998
Mots-clés : Smart city

français sur Internet. Dès que s’affiche une page d’un site, par exemple celui d’un grand quotidien new-yorkais, le traducteur se met en œuvre. Très vite, sur l’écran divisé en deux s’affichent la ...

français sur Internet.
Dès que s’affiche une page d’un site, par exemple celui d’un grand
quotidien new-yorkais, le traducteur se met en œuvre. Très vite, sur
l’écran divisé en deux s’affichent la version originale et la traduction.
Même si le résultat n’a pas la qualité d’une traduction effectuée par des
professionnels, la traduction conserve bien le sens du texte original. Dès
qu’il s’agit d’un texte structuré, le logiciel se révèle performant. Bien
entendu, les subtilités de la grammaire et de la syntaxe française et
notre langage de tous les jours fait de références à l’actualité locale et
d’abréviations de plus en plus nombreuses, ne permettent pas toujours une
fidèle traduction.
Toutefois, l’utilisateur de WebView pourra au fur et à mesure qu’il
tombera sur des contresens intégrer ses propres corrections.
Pour PC uniquement, le WebView de Softissimo coûte 390 F. Configuration
requise: Windows 95, 98 ou NT, Microsoft Internet Explorer, 16 Mo de
mémoire vive et 20 Mo d’espace disque disponible.
(Le Parisien - 19-20/09/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas