Nouvelle implantation en Chine : Philips crée une coentreprise avec JSMC

Par 25 novembre 2003
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Un nouveau nom dans le secteur des semi-conducteurs : Philips Jilin Semiconductor. Le groupe néerlandais Philips Electronics a annoncé ce mardi la création d'une coentreprise avec le chinois ...

Un nouveau nom dans le secteur des semi-conducteurs : Philips Jilin Semiconductor. Le groupe néerlandais Philips Electronics a annoncé ce mardi la création d’une coentreprise avec le chinois Jilin Sino-Microelectronics (JSMC).

La joint venture devrait commencer à la mi-2004 ses activités de production, destinées aux marchés de l’électronique grand public, des produits en marque blanche, de l’éclairage, de l’alimentation électrique, etc. La promotion et la vente des produits de Philips Jilin sera ensuite assurée par les deux entreprises aînées, sur les marchés aussi bien locaux qu’internationaux.

La création de cette coentreprise marque la volonté affirmée de Philips de s’implanter véritablement en Chine, de manière à y doubler ses ventes d’ici quatre ans, comme l’a annoncé le directeur général de Philips, Gerard Kleisterlee. Le groupe, motivé par la croyance que « le 21ème siècle est le siècle de l’Asie », prévoit en outre que d’ici 2008, au moins 10 % de ses hauts dirigeants soient asiatiques.

Plus précisément, c’est la Chine qui semble la plus attractive aux yeux des industries occidentales : avant Philips, en septembre 2003, le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon s’implantait à l’est du pays, annonçant sa volonté d’y investir 1,2 milliard de dollars d’ici 2007, avec l’objectif de conquérir 40 % du marché chinois. Le cabinet d’études Gartner donne raison à ces choix d’implantations sur le sol chinois, estimant que le marché des semi-conducteurs devrait y peser 30 milliards de dollars en 2003, soit une hausse de 18 à 20 % par rapport à 2002. Une progression qui devrait se poursuivre dans les années à venir.

(Atelier groupe BNP Paribas – 25/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas