Les nouvelles technologies recrutent en Inde

Par 24 avril 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud

Dans un contexte économique morose, les sociétés de service internationales prévoient d'employer 40 000 Indiens ces trois prochaines années.

Les habitants de l'Inde vont gonfler les effectifs des grandes firmes de l'IT. C'est ce que rapporte une étude menée par l'ASSOCHAM ( Associated Chambers of Commerce and Industry of India), qui montre que les grands groupes internationaux fournisseurs de logiciels présents dans le pays comptent faire appel massivement à la main d'œuvre locale. Ce, dans un cadre économique pourtant peu favorable : notamment en raison du ralentissement de l'activité américaine et de l'appréciation de la roupie qui tire la croissance indienne vers le bas. "Au moment où les entreprises indiennes sont en train de freiner la hausse des salaires et de redimensionner leurs équipes afin de conserver leurs marges, les plans de recrutement des entreprises étrangères donnent un nouveau souffle au marché", explique Venugopal N Dhoot, président de l'ASSOCHAM.
Un secteur toujours recruteur
La hausse de la roupie par rapport au dollar, en créant une inflation des salaires indiens pour les entreprises étrangères, avait fait craindre une réduction des perspectives d'embauche dans ce secteur. Une inquiétude balayée par les résultats du rapport mené au cours de ces trois derniers mois, auprès des grandes firmes spécialisées en nouvelles technologies : Computer Sciences Corporation (CSC), Cognizant, Ness Technologies ... A noter : toutes annoncent leur projet d'augmenter leurs effectifs en Inde d'ici à 2010, ce qui promet un développement du marché conséquent. Ce alors que les constructeurs de logiciels indiens comptent en parallèle augmenter leurs effectifs dans la même période. La plus grosse prévision d'embauche vient de l'américain CSC. La compagnie a en effet annoncé vouloir gonfler ses effectifs de 16 500 employés.
Les entreprises locales embauchent aussi
Juste derrière arrive Cognizant, avec une prévision de 14 700 ressources supplémentaires. Quant à l'anglais Xansa, il compte doubler ses effectifs en passant de 5 300 personnes à 10 000 en trois ans. Parmi les entreprises indiennes qui elles aussi vont suivre cette tendance, on distingue Satyam Computer Services, l'un des leaders du marché local, qui prévoient d'embaucher 3 000 nouvelles recrues en 2008, ou encore Zylog Systems, qui annonce un plan de recrutement de 4 000 employés L'étude indique par ailleurs que les villes qui vont le plus profiter de ces politiques de recrutement sont Bombai, Pune, Hyderabad, Delhi et Chennai.

Haut de page

1 Commentaire

je souhaite bénéficier de votre technologie à partir du net.

Soumis par yao (non vérifié) - le 14 février 2009 à 20h04

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas