Novell répond à Microsoft sur la propriété intellectuelle

Par 22 novembre 2006
Mots-clés : Smart city

A la suite de l'accord conclu entre Novell et Microsoft pour rendre les applications Linux et Windows compatibles, Steve Ballmer, le P-DG de la firme de Redmond a récemment donné son point de vue...

A la suite de l'accord conclu entre Novell et Microsoft pour rendre les applications Linux et Windows compatibles, Steve Ballmer, le P-DG de la firme de Redmond a récemment donné son point de vue sur ce partenariat en déclarant que Linux, édité, entre autres, par Novell, "exploite la propriété intellectuelle protégée par brevets de Microsoft [...]".
 
Mais Ron Hovsepian, le CEO de Novell, n'a pas tardé à répliquer dans une lettre ouverte adressée à la communauté open source Linux : "Au départ, nous avons signé ce partenariat pour renforcer l'aspect sécurité de l'interopérabilité des systèmes". Et il ne manque pas d'ajouter que c'est "Microsoft qui a souhaité que l'accord porte aussi sur les brevets".
 
Et Ron Hovsepian estime que les règles du jeu ont été clairement posées. "Novell et Microsoft se sont promis de ne pas poursuivre ses clients respectifs pour violations des brevets. [...] Nous ne sommes pas d'accord avec les allégations de Microsoft selon lesquelles Linux utilise des bouts de son code. Et ce partenariat n'est en aucun cas la preuve pour Microsoft que la communauté Linux lui a dérobé du code".
 
Par ailleurs, par l'intermédiaire d'un communiqué, Microsoft semble avoir mis un peu d'eau dans son vin. "Nous respectons le point de vue de Novell sur la question des brevets même si nous adoptons une position différente. Novell a raison quand il explique qu'il n'a pas reconnu ou admis le moindre problème de brevets dans le cadre de ce partenariat".
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 22/11/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas