NTT : baisse de 30 % du bénéfice mais prévisions optimistes

Par 15 mai 2006
Mots-clés : Digital Working

La suprématie de NTT au Japon n'est plus ce qu'elle était. Pour son exercice fiscal 2005-2006 achevé fin mars, l'opérateur de télécoms a affiché un bénéfice net en chute de 30 % à 3,64 milliards...

La suprématie de NTT au Japon n'est plus ce qu'elle était. Pour son exercice fiscal 2005-2006 achevé fin mars, l'opérateur de télécoms a affiché un bénéfice net en chute de 30 % à 3,64 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires en léger repli de moins de 1% à 75,9 milliards d'euros .
Cette décroissance résulte de l'absence cette année d'une recette exceptionnelle encaissée en 2004-2005 via la vente de titres détenus par NTT DoCoMo dans l'opérateur américain AT&T. En outre, le Japonais a été sous pression sur son exercice, luttant pour tenir à l'écart ses principaux rivaux, KDDI Corp et Softbank (qui a mis la main le mois dernier sur Vodafone Japon ).
Bilan : NTT mise davantage sur les services haut de gamme et le développement de nouvelles technologies, pour pallier la chute de ses recettes en téléphonie vocale. Au cours de l'exercice passé, les revenus liés à son activité de lignes fixes ont cédé 5,5 %, et 2,8 % sur lignes mobiles .
A l'inverse, les recettes issues des échanges de données sur réseaux fixes et mobiles ont augmenté de 10,2 % , minimisant ainsi les pertes. La filiale mobile, NTT DoCoMo, a ainsi bénéficié d'une montée de gamme de ses souscripteurs à des offres de deuxième génération à celles de troisième génération (3G) qui sont plus lucratives.
NTT mise beaucoup sur le segment Internet. Entre fin mars 2005 et fin mars 2006, le nombre d'abonnés à l'offre d'accès à internet par fibre optique jusqu'au foyer (FTTH) du groupe est passé de 1,75 million à 3,4 millions de clients particuliers . S'y ajoutent 5,68 millions d'abonnés à ses offres d'accès haut-débit ADSL sur ligne téléphonique.
NTT s'attend à poursuivre sur sa lancée. A partir de cette année, NTT va entreprendre la construction d'une infrastructure réseau dite de nouvelle génération (NGN) avec pour objectif d'équiper les deux tiers des foyers nippons en fibre optique d'ici 2010, soit 30 millions de ménages.
Pour 2006-2007, NTT anticipe un chiffre d'affaires en très légère hausse à 10 800 milliards (+ 0,5 %) . Il mise sur un résultat net positif de 500 milliards (+ 0,3 % sur un an) et un bénéfice d'exploitation de 1 200 milliards (+ 0,8 %).
"Nous ne pouvons pas être trop optimistes mais nous voulons faire de cette nouvelle année le commencement d'une tendance d'accroissement des bénéfices", a commenté Norio Wada, directeur général de NTT DoCoMo, dans une interview à La Tribune .

(Atelier groupe BNP Paribas - 15/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas