NTT développe un moyen de télécommunication passant par le corps humain

Par 04 mars 2005
Mots-clés : Smart city

L'opérateur télécom historique japonais NTT a annoncé le développement d'un nouveau moyen de télécommunication. Cette nouvelle technologie consiste à utiliser le corps humain en tant que média de transmission de données...

L'opérateur télécom historique japonais NTT a annoncé le développement d'un nouveau moyen de télécommunication. Cette nouvelle technologie consiste à utiliser le corps humain en tant que média de transmission de données. Dénommée RedTacton, elle permet de transmettre des données à 10 Mbps en débit maximal, grâce à un capteur de champ électrique photonique.
Grâce à cette technologie, il suffit que l'utilisateur touche un objet afin d'obtenir des informations, qui seront transférées sur un dispositif mobile tenu par l'utilisateur. L'opérateur recrute actuellement des entreprises partenaires, afin de mener des tests pilotes utilisant un prototype de récepteur–émetteur qui auront lieu entre avril et septembre 2005.
La technologie RedTacton est conçue pour combler le "last 1 meter" (le dernier mètre) qui sépare l'homme, le réseau et le dispositif. Diverses technologies sont déjà proposées, telles WLAN, Bluetooth ou infrarouge, mais elles comportent deux faiblesses : des débits parfois bas et un manque de coordination avec les actions humaines. La solution de NTT consiste à utiliser le champ électrique du corps humain, afin d'établir un chemin de données entre l'objet que le corps humain touche et un dispositif d'affichage.

L'émetteur RedTacton crée un faible champ électrique sur la surface du corps humain, sans créer de courant électrique. Le récepteur RedTacton détecte le changement optique du cristal électro-optique intégré dans le récepteur, influencé par ce champ électrique. Ce changement est capté par un rayon laser, et converti en signaux électriques pour les dispositifs d'affichage. NTT a créé un prototype de ce récepteur–émetteur pour cette technologie, sous la forme d'une carte PC, qui permet d'établir une communication sur 2 points facultatifs du corps humain ou des objets conductibles, même à travers la semelle d'une chaussure.
Les exemples d'utilisation que NTT imagine sont variés. L'opérateur cite en exemple la gestion de l'historique de prises de médicaments, en utilisant des flacons de médicament conductibles et équipés d'un microprocesseur qui joue le rôle d'émetteur. Il est possible de donner des indications pour le choix de médicaments sur le PDA du patient, sans lire les notices. Un autre exemple pourrait être dans des musées ou salles d'expositions. Le fait de passer une entrée équipée d'un émetteur RedTacton sur le sol enregistre automatiquement les caractéristiques des visiteurs – enfants, adultes ou étrangers – sur le PDA de l'audioguide. Lorsque ce visiteur passe devant un objet exposé dont le sol contient une électrode branchée à un émetteur RedTacton, l'audioguide diffuse un contenu adéquat à chaque visiteurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas