Nuages et mobiles vont transformer l'industrie high-tech

Par 04 décembre 2009

Dans une étude prospective, IDC prévoit une mutation importante des entreprises des technologies de l'information provoquée par le cloud computing et l'Internet nomade.

Pour le cabinet d'analyses américain, 2010 sera l’année de la sortie de crise et de la mutation pour le secteur des technologies de l’information. Ses oracles prédisent un retour à la croissance pour les principaux acteurs du secteur. Cette croissance devrait être particulièrement importante dans les pays émergents. Les dépenses dans le secteur devraient notamment avoisiner les 10% dans les BRIC*. De manière générale, les dépenses liées aux nouvelles technologies retrouveront leur niveau de 2008 pour atteindre 1,5 billion de dollars. Ces bonnes nouvelles pour le secteur lui permettront de poursuivre sereinement les mutations qu’il a entreprises.
Cloud et solutions mobiles à la pointe
D’après l’étude, ce sont les services liés à l’informatique dans les nuages qui pousseront le plus ces changements. Les auteurs prévoient une concurrence importante entre les différentes plates-formes d’applications dans les nuages. Des opportunités naîtront aussi pour les technologies de cloud publiques, les serveurs privés, les outils de gestion hybrides... Deuxième secteur à influencer l’avenir de l’industrie : les mobiles. Toujours d’après les auteurs de l’étude, la concurrence qui va s’exercer entre les téléphones portables et les ordinateurs - auprès des utilisateurs et des développeurs -seront déterminants. D’ici à la fin de l’année 2010, les experts d’IDC prévoient que plus d’un milliard de téléphones accéderont à Internet.
Triplement des applications pour iPhone
À ce sujet, la popularité grandissante des ordiphones et l’arrivée hypothétique sur le marché d'une tablette "iPad" d’Apple joueront un rôle important. L’étude prévoit d’ailleurs un triplement des applications pour iPhone pour atteindre le chiffre de 300 000 applications disponibles. Quant aux applications destinées au système d’exploitation Android, elles devraient être multipliées par cinq, au moins. Par ailleurs, l’apparition d’applications pour entreprises de nouvelle génération va aussi durablement affecter l’industrie. Le potentiel de telles applications va ouvrir de nouvelles perspectives aux consommateurs. Un facteur de croissance pour l’industrie, mais aussi d’accroissement de la concurrence, en particulier pour les leaders traditionnels.
* Brésil, Russie, Inde et Chine

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas