Le numérique, un enjeu pour les municipalités

Par 28 mars 2014
Ville numérique

Si les municipalités veulent suivre le rythme des Français en terme d’usages numériques, elles doivent encore fournir des efforts aussi bien pour les démarches administratives, les transports ou bien encore les équipements publics.

Les Français déclarent à 90% que les services numériques (inscription sur listes électorales, accès aux dossiers d’état civil, paiement des activités extra scolaires sur Internet...) ont contribué à améliorer leur quotidien au cours des dix dernières années. C'est en effet ce que dévoile une étude menée par Microsoft CityNext avec Ipsos auprès de 1 000 Français sur leurs attentes et perceptions concernant les services numériques proposés par les municipalités et leur amélioration. Malgré cette satisfaction des Français, il en ressort toutefois que le numérique est globalement sous-utilisé par les municipalités qui pourraient en tirer parti pour mettre en place des services innovants favorisant le gain de temps et la réduction des coûts.  

Des villes insuffisamment impliquées dans le numérique

Ainsi, les Français interrogés à l'occasion de cette étude sont 46% à attendre une révolution numérique estimant que les plus grandes innovations n’ont pas encore eu lieu. Globalement, les Français attendent plus de leur ville en matière de numérique puisque seuls 44% des sondés considèrent que leur municipalité utilise des services numériques pour améliorer les services aux habitants. 29% des sondés pensent ainsi que leur municipalité est en retard concernant l’utilisation des nouvelles technologies. Cet avis est partagé surtout par les jeunes et les habitants des zones rurales. En outre, les habitants sont plus de la moitié à penser que leur équipe municipale agit peu, voire, n’agit pas du tout pour améliorer leur quotidien au sujet des conditions de déplacement, du développement des services de santé et de la qualité de l’air et le niveau de pollution.

Priorité aux services administratifs et aux transports

Les principaux atouts apportés par les nouvelles technologies sont le gain de temps, cité par 58% des sondés, et la réduction des coûts et factures pour 51% des habitants. C’est notamment en effectuant leurs démarches administratives sur Internet que les Français estiment pouvoir gagner du temps. Ils jugent également très utile d’avoir des systèmes d’éclairage public tels que des lampadaires intelligents ou encore des feux tricolores dont la durée s’adapte au trafic. Ils espèrent que de tels systèmes leur permettent de réaliser des économies sur leur facture d’eau et d’énergie. Toutefois, si l’étude souligne les craintes des habitants liées à la protection des données, elle indique que les personnes interrogées font globalement confiance aux services municipaux quant à l’utilisation de leurs informations personnelles.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas