Nurep souhaite optimiser le support technique en salle d'opération grâce aux tablettes

Par 30 avril 2013 Laisser un commentaire
médecin en salle d'opération tenant un iPad

Nurep compte mettre à profit la connectivité accrue des hôpitaux pour apporter un support technique plus optimal aux médecins. Un simple iPad suffit pour connecter la salle d'opération avec un délégué médical à distance.

Rencontre à l’occasion de Learning Expédition eSanté organisée par l’Atelier dans la Silicon Valley.

Même le meilleur chirurgien au monde est en perpétuel apprentissage: la sophistication des robots, machines et appareils médicaux en tous genres oblige les médecins à devoir s’adapter en permanence à des outils qui ne cessent d’être améliorés et perfectionnés. De fait, aux Etats-Unis, la présence d’un délégué médical est obligatoire pour toute opération qui implique un appareil médical (comme le pacemaker) ou l’utilisation d’un robot. Le délégué, qui représente le fabricant de l’appareil, a donc pour rôle de superviser et d’assister le médecin dans son utilisation de la machine. par conséquent, les fabricants d’appareils médicaux sont obligés d’envoyer en personne des armées de délégués médicaux pour assister aux milliers d’opérations qui ont lieu chaque jour; un système coûteux et peu efficace, car le nombre de délégués est inférieur à la demande. Nurep, jeune startup basée à San Francisco et fraîchement sortie de l’incubateur Blueprint Health, compte optimiser ce système archaïque grâce à la connectivité et la pénétration des mobiles en hôpital.

Une application de téléprésence dédiée

Concrètement, Nurep est une plateforme mobile qui permet aux médecin de faire appel à des délégués médicaux à tout moment d’une opération. Si un doute ou un problème surviennent en salle d’opération, deux solutions pour le médecin: consulter des ressources en ligne (sortes de modes d’emploi interactifs) ou appeler directement un délégué médical. Dans ce cas, le système identifie le meilleur délégué médical en fonction de sa localisation, de son expertise et de sa disponibilité, et lance une vidéo-conférence pour mettre en relation le délégué et la salle d’opération. Les médecins ont également l’option d’appeler le délégué de leur choix, s’ils préfèrent avoir toujours le même point de contact. “Il ne s’agit pas d’un Skype ou d’un Google Hangout,” explique le co-fondateur Paul Schultz. “Nous utilisons une technologie vidéo extrêmement puissante, qui garantit la qualité et la pérennité de la connexion. C’est un outil B2B dédié.”

Un meilleur service client pour les fabricants d'appareils médicaux

“Jusqu’à présent, il n’existait pas de support 24/24 pour les médecins, et c’est très problématique,” affirme Paul Schultz. “L’impossibilité de parler à un délégué en temps voulu peut semer la panique en salle d’opération.” Plusieurs cas, comme le cas Taylor qui date de 2008, et dont le procès est en cours, ont démontré le risque que représente un médecin mal formé aux machines ou manquant de support médical de la part du fabricant. D’après Shultz, Nurep permet non seulement d’éviter ce genre de dérapages, mais bénéficie également aux fabricants d’appareils médicaux: leurs représentants peuvent apporter un support à un plus grand nombre de médecins, à moindre coût, de façon fiable, et ainsi réduire les dépenses tout en augmentant les ventes. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas