Obama sponsorise un faux Blackberry en Chine

Par 08 juillet 2009

“Le Blackberry d'Obama, mon BlockBerry storm 9500”. Tel est le slogan de cette affiche présentant Barack Obama comme ambassadeur du nouveau smartphone produit par la société HAFF-COMM et habilement nommé Blockberry. Cette affiche fait bien évidemment le tour du Net en ce moment tant l'imposture est osée : le médiatique président de la première puissance mondiale vantant les mérites d'une contrefaçon !

Un formidable coup de pub Le Blockberry Storm 9500 est une copie assez proche de l'original : le Blackberry Storm 9500 lancé par la firme canadienne RIM. Il intègre cependant un système d'exploitation Windows Mobile. D'après les informations qui circulent sur Internet, la société HAFF-COMM (en chinois 哈佛通信,“哈佛”étant la traduction de "Harvard") n'existe pas bien qu'une usine localisée dans la ville de ShenZhen serait bien à l'origine de la fabrication du produit. Le Wall Street Journal, qui déjà fait écho de ce formidable coup de pub, précise que objectivement le photo montage à inversé l'image de Barak Obama, le pin's de son costume représentant le drapeau américain étant placé du mauvais côté sur cette publicité.      Le Shanzhaiisme, innovation ou philosophie contestataire ?   Cette imposture à l'égard d'une marque bien établi s'inscrit dans un mouvement qui a pris une certaine ampleur ces derniers temps en Chine et que l'on qualifie de ShanZhai (山寨). Le Shanzhai est un piratage de marque qui par l'intermédiaire de contrefaçons, souvent assez proches de l'original, parodie des produits à succès. L'industrie du mobile est l'une des plus touchée, non seulement en Chine mais dans de nombreux autres pays émergents d'Asie et d'Afrique. En 2007, plus de 150 millions de mobile Shanzhai ont ainsi été vendus rien qu'en Chine. Soit 10% de la production de mobiles, estimée à 1,15 milliards part l'institut Gartner. [Via : LittleRedBook] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas