Les objets connectés vont pousser les industriels à revoir l'ADN de leur entreprise

Par 17 juillet 2013 Laisser un commentaire
objets connectés

La relation entre les produits et les clients a changé. Désormais, les consommateurs achètent du service et en veulent toujours plus. Pour faire face à cette demande, les industriels doivent s'adapter pour être toujours plus connectés.

Les objets connectés envahissent progressivement notre quotidien et le modifient. Que ce soit dans le domaine de l'automobile, de l'habitat ou encore de la santé, des changements importants sont à espérer. Mais comment les objets connectés vont-ils vraiment être source de disruption dans notre quotidien ? En ciblant le thème de la santé, comme l'explique Eric Carreel rencontré lors de l'événement France Digital Day 2013, « des gros changements sont à prévoir car les objets connectés vont nous permettre de prendre plusieurs petites décisions qui nous seront favorables et qui auront finalement un impact sur notre santé. » Marc Chareyron et Olivier Mevel, fondateurs de 23 de enero précisent quant à eux qu'en plus de modifier notre quotidien, les objets connectés vont « créer de nouvelles relations entre les produits, les marques et les clients. »

Comment s'adapter ?

Mais un tel changement ne se fait pas en un jour. Les industriels vont tout d'abord devoir s'adapter et réorganiser l'ADN de leur entreprise. Comme l'expliquent Olivier Mevel et Marc Chareyron, « Il va y avoir des essais. Décathlon lance par exemple un matériel pour analyser les mouvements de tennis (revers, coups droits …). Cela fait trois ans qu'ils travaillent dessus et beaucoup d'autres projets sont en cours. Tout le monde va s'y mettre. » Ils ajoutent « Cela permet à des acteurs qui n'étaient pas dans le secteur électronique à s'y installer. C'est une énorme opportunité pour eux. » Mais il faut bien entendu garder en tête que si les informations sont de plus en plus pertinentes, c'est parce que ceux qui les conçoivent ont accès à toujours plus d'informations sur les consommateurs.

Pourquoi des objets connectés ?

Parmi les objets connectés qui existent déjà, on retrouve Autolib : la voiture connectée qui n'ouvre la porte qu'à celui qui doit la conduire, et qui sait en permanence où vous êtes en cas de problème. Il y a également la balance connectée qui délivre une information plus pertinente en retraçant l'évolution de la courbe de poids des individus qui l'utilisent. Il y a également la maison connectée. Toutes ces inventions font plus que simplement nous délivrer des informations, elles nous délivre du service et seront capables de mieux prévenir des maladies si l'on en croit Eric Career : « A partir du moment où on est capable de voir l'évolution de nos paramètres santé, on va pouvoir aider les gens avant qu'ils ne soit trop tard et donc réduire les coûts des soins de santé. Pour ceux qui ont des maladies chroniques, ça apporte une motivation supplémentaire. »

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas