Les objets s'auto-régulent pour mieux respecter l'environnement

Par 08 août 2008
Mots-clés : Smart city

La plate-forme de Pobicos permettra aux développeurs de créer plus simplement des applications permettant aux objets d'une maison de réguler leur consommation d'énergie. Ce, via des systèmes informatiques et capteurs en réseau.

Rendre son habitation moins énergivore en permettant aux objets de réguler eux-mêmes leur consommation. Le projet est ambitieux, mais jusqu'à présent difficile à réaliser, estiment les responsables du projet européen Pobicos. Selon eux, le manque de coopération et l'absence de plate-forme permettant de tester de telles applications en rendent le déploiement et la généralisation beaucoup plus difficiles. Ce sont ces lacunes que Pobicos tentera de combler : le projet, qui se déroulera sur trois ans, vise à développer une plate-forme qui simplifiera le développement d'applications informatiques permettant aux différents objets d'une maison de se réguler automatiquement. Le but étant de faire converger ces différentes solutions en une interface unifiée.
Des noeuds de capteurs omniprésents
Le projet s'adresse aux développeurs qui travaillent sur des solutions embarquant des réseaux de capteurs et des actuateurs. Ceux-ci mesurent plusieurs paramètres comme la température, le degré d'humidité ou la luminosité afin de réguler ensuite automatiquement l'objet pour lequel ils sont programmés : air-conditionné, luminaires, réfrigérateur... Pour parvenir à ce projet de domotique basé sur l'informatique pervasive, les scientifiques développeront un modèle de programmation standardisé simplifié, et des middlewares permettant de relier les différents objets entre eux. L'autre but de l'initiative est également de proposer aux utilisateurs des objets intelligents et autonomes, qu'il sera possible d'activer en un clic.
Une base de commande simple et unifiée
Les différentes applications qui auront été développées, testées et approuvées, pourront être gérées depuis une même base de commande, baptisée Application Pill, et destinée aux consommateurs. Quand ceux-ci activeront le système, des ordres seront envoyés aux objets. Toutes les solutions seront mises à l'épreuve à l'intérieur d'un immeuble bioclimatique mis au point par les acteurs de Pobicos. A noter : parmi les partenaires du projet, il faut compter le centre de recherche finlandais VTT et le français Accenture Technology Labs. L'initiative bénéficie d'une enveloppe de plus de trois millions d'euros.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas