Ohmconnect rémunère les individus pour réduire leur consommation d'énergie

Par 15 avril 2014 1 commentaire
get paid for saving energy

La startup Californienne, Ohmconnect a développé un outil en ligne afin de rémunérer les individus lorsqu’ils réduisent leur consommation d'énergie pendant les périodes de pointe.

 

Après une combinaison d'initiatives fédérales et étatiques, ainsi que le développement massif des compteurs intelligents, les données énergétiques de la maison en Californie ont finalement émergé comme une plateforme pour l'innovation. Ainsi, une startup telle que Ohmconnect peut exister aujourd’hui. Celle-ci a réussi à construire un site internet sur lequel quiconque en Californie peut entrer ses informations de compte de service public et gagner de l'argent en réduisant leur consommation d'énergie lors des pics de consommation. L’outil créé par Ohmconnect se sert des interactions et données récoltées avec des produits comme Nest, Tesla Model S et autres dispositifs intelligents pour la maison tel que WeMo. Ce processus, appelé réaction à la demande, a été convoité par de nombreuses entreprises qui ont cherché à y parvenir en mettant l'accent sur de nouvelles façons d'utiliser la technologie. Mais peu d’entre elles sont parvenues à créer des produits permettant d’engager directement les consommateurs et les responsabiliser sur leur consommation d’énergie, sans avoir à acheter des appareils supplémentaires connectés à la maison. L'idée d’Ohmconnect est de démocratiser le marché de l'énergie. Or, cela n’est actuellement possible que dans quelques états américains tels que la Californie ou le Texas où il est nécessaire de créer des coopérations avec des initiatives gouvernementales (ex : le programme bouton vert du département de l’énergie en Californie).

Etre rémunéré en consommant moins d’énergie

Les réseaux électriques sont optimisés pour produire juste assez d'énergie et la plus propre possible sauf pendant les périodes de forte demande où ils puisent dans des ressources moins propres. Tenant compte de ces différences d’impact énergétique, Ohmconnect en informe ses utilisateurs afin de les aider à réduire leur consommation d’énergie. L'énergie économisée peut alors être revendue sur le marché, permettant aux consommateurs de gagner de l’argent. Le cofondateur de la startup, Curtis Tongue, estime qu’en utilisant cette plateforme, un utilisateur peut gagner 100 à 130 dollars par an, soit environ 5 à 10% de sa facture annuelle d’électricité. Le tableau de bord d’Ohmconnect permet aux consommateurs de suivre leur consommation et l'argent qu’ils ont gagné. Ils peuvent également comparer leur consommation avec celle de leur voisin et reçoivent des alertes lorsque l'électricité qu’ils consomment coûte le plus cher afin de pouvoir éteindre les appareils ou dispositifs inutiles pour économiser encore plus. Le paiement est ensuite effectué par versement mensuel sur le compte PayPal ou Venmo de l’utilisateur. La startup fonctionne selon un modèle économique de "réponse à la demande". Autrement dit, elle ajuste ses données énergétiques en temps réel plutôt que quelques fois par an, comme le font certaines organisations. Pour l'instant, Ohmconnect se concentre sur le marché Californien. L’habitat des utilisateurs devant être muni d’un compteur particulier, installé dans 95% des maisons en Californie suite à une nouvelle norme.

Un marché compétitif et influencé par les services publics

Le système de rémunération des utilisateurs comme incitateur d’une moindre consommation d’électricité découle de la réglementation américaine. Celle-ci  impose en effet une compensation pour la création de capacités supplémentaires et la réduction de l’impact énergétique dans le pays. Les maisons sont de plus en plus équipées de dispositifs connectés, offrant l’opportunité à Ohmconnect, d’étendre sa portée. En effet, l’entreprise prévoit d'ajouter la capacité de contrôle, de sorte que les appareils connectés comme un thermostat Nest ou la voiture Tesla, pourraient être ajustés à distance. La plupart des entreprises sur le marché de la réponse à la demande d’énergie résidentielle, utilisent des thermostats intelligents et connectés en partenariat avec les services publics tels que Nest, EcoFactor, EnergyHub, ou encore Opower. Ainsi, si Ohmconnect ajoute la fonction de contrôle automatique de l'appareil, l’entreprise sera en concurrence avec ces acteurs déjà fortement influents auprès des consommateurs et fournisseurs. Au-delà de la réponse de la demande, Ohmconnect valorise les données énergétiques, pouvant être utiles pour de nombreuses fonctions de gestion de l’énergie et initiatives de développement durable. L’entreprise n’est cependant pas la seule sur ce marché et d’autres entreprises vont même plus loin en vendant leurs services aux institutions publiques. Bidgely par exemple, utilise des algorithmes d'énergie afin de mieux identifier et de prédire la consommation d’énergie par appareil puis elle utilise ces données pour vendre des prestations aux services publics. Gridium vend également des outils d'analyse de données d'énergie pour les services publics et les entreprises.

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,

intéressant article qui me fait réagir pour parler d'une initiative qui pousse plus loin le principe, et c'est français (né en Bretagne) : le Compte Epargne CO2.

voir www.compteepargneCO2.com

Soumis par Antoine Horellou (non vérifié) - le 24 avril 2014 à 16h09

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas