Olivetti réduit son capital. Comme l'oblige la loi italienne, Olivetti

Par 19 juin 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

SpA ayant fait l'an passé des pertes supérieures au tiers de la valeur de son capital social, a réduit son capital de 3 633 milliards de lires à 2 353 milliards. Cette opération a été entérinée hi...

SpA ayant fait l'an passé des pertes supérieures au tiers de la valeur de
son capital social, a réduit son capital de
3 633 milliards de lires à 2 353 milliards. Cette opération a été
entérinée hier par l'assemblée générale des actionnaires. Progressivement,
Olivetti Spa est devenue une société holding coiffant plusieurs filiales :
Olsy (services informatiques), Lexikon (bureautique), Olivetti Telemedia
(multimédia) et Omnitel (téléphonie mobile). Alors que l'ensemble de ces
activités ont enregistré l'an passé un chiffre d'affaires de 28 milliards
de F (- 14,6 %) et une perte nette de 3 milliards de F, le groupe prévoit
pour cette année de dégager un résultat avant impôts (hors Omnitel) "aussi
proche que possible de l'équilibre". La cession de ses activités non
stratégiques ou déficitaires et l'entrée de France Télécom dans sa filiale
Infostrada devraient lui permettre de parvenir à l'équilibre. Son PDG,
Robert Colaninno a aussi précisé qu'en comptant Omnitel (1,5 millions
d'abonnés au mois d'avril), le chiffre d'affaires de 1997 devrait
progresser de 8,4 %.
(Les Echos - La Tribune - 19/06/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas